Hanoi scintillante dans la nuit vue depuis le haut

Lundi, 06 avril 2020 à 21:30:58
 Font Size:     |        Print
 

Les rues scintillantes de lumières et trépidantes en week-end à Hanoi ont été remplacés par des images désertes, peu de passants. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - Les rues scintillantes de lumière et trépidantes des gens à Hanoi (capitale vietnamienne) ont actuellement été remplacés par des images complètement étranges à la période de la distanciation sociale.

Pour ceux qui vivent à Hanoi, l'image des rues qui s'éteignent tôt, le silence des gens qui marchent à un dimanche soir est vraiment une chose très étrange.

Les centres commerciaux, les parcs et les zones de divertissement de Hanoi sont actuellement fermés en raison de l’évolution compliquée de l'épidémie de Covid-19, de sorte que Hanoi ne semble pas « chatoyante » comme les jours avant l’apparition de d’épidémie.

Les rues scintillantes de lumières et trépidantes en week-end à Hanoi ont été remplacés par des images désertes, peu de passants.


Il n’y a que les lampadaires.

Lorsque vous voyez ces photos, personne ne pense qu'elles ont été prises un dimanche soir entre 20h-21h30.

La rue Huê est l'une des rues les plus fréquentées mais elle est également calme actuellement.

Le nombre de gens qui vont dans la rue est beaucoup moindre. Il est recommandé aux gens de sortir uniquement au cas nécessaire pendant la période de distanciation sociale pour empêcher la propagation de Covid-19.

La rue de Xa Dàn.

La rue Lê Duân.

La rue Pham Ngoc Thach.

Hanoi « se couche tôt ».

La rue Nguyên Chi Thanh.

Il n’y a personne dans la rue Tràng Tiên à 20h35.

Les intersections des principales rues de Hanoi sont également vides.

Hanoi calme et étrange est également un bon signe pour la période de la prévention et de la lutte contre la propagation de la épidémie dangereuse de Covid-19.

Avec l'esprit et la détermination de vaincre l'épidémie de Covid-19, nous serons de nouveau heureux comme un message affiché sur un immeuble : « Bon courage, le Vietnam ».

(Photos : VOV)

NDEL