Des scènes paisibles au milieu de l’épidémie

Mercredi, 15 avril 2020 à 17:02:16
 Font Size:     |        Print
 

Les colombes (généralement des colombes blanches) sont considérées comme le symbole du nouveau commencement, de la paix, de la fidélité, de la chance et de la prospérité. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Depuis que les habitants de la capitale Hanoi ont mis en œuvre la directive du Premier ministre vietnamien sur la distanciation sociale dans tout le pays, les rues de la capitale sont devenues calmes, les gens ont pu contempler des colombes marchant tranquillement autour du lac Hoàn Kiêm, ce qui apporte une sensation de paix dans le contexte où le pays se mobilise pour vaincre l'épidémie.

Un troupeau de 30 colombes, se rassemble dans la zone du monument du Roi Ly Thai Tô, à côté du lac Hoàn Kiêm à Hanoi.
Selon un gardien de ce monument, les colombes y ont longtemps séjourné.

« Ces colombes sont assez courageuses. Elles s'envolent souvent vers le lac Hoàn Kiêm pour trouver de la nourriture. Beaucoup de gens apportent du riz ou du paddy pour les nourrir », a expliqué Binh, gardien au monument du Roi Lê Thai Tô.

Les colombes (généralement des colombes blanches) sont considérées comme le symbole du nouveau commencement, de la paix, de la fidélité, de la chance et de la prospérité.

Les colombes sont devenues un symbole de paix.

Les colombes sont également considérées comme des bons parents qui prennent soin de leurs enfants. Pour cette raison, ils représentent l'amour, la fidélité et la prolifération

Les colombes marchent tranquillement sur le trottoir le long du lac Hoàn Kiêm.

L'histoire sur la colombe avec un rameau d’olivier dans son bec, originaire de la Bibe est reconnue dans le monde comme le symbole de la paix.

En 1949, une peinture intitulée « La colombe » du célèbre peintre Pablo Picasso a été choisie comme affiche pour le premier Congrès mondial de la paix à Paris, en France.

Les rues autour du lac Hoàn Kiêm et des zones avoisinantes sont officiellement devenues piétonnes le 1er janvier 2020, après trois ans d’essai. Les autorités locales ont étudié l'idée de plusieurs scientifiques pour y mettre des colombes pour créer une belle image de cet endroit.

(Photo : NDEL)

NDEL