Les restaurants et les chauffeurs de taxi installent des parois en plastique pour empêcher la propagation du Covid-19

Mercredi, 29 avril 2020 à 08:17:23
 Font Size:     |        Print
 

Les magasins et les services ont été autorisés à reprendre leurs activités depuis le 23 avril, à l'exception des établissements de loisirs, des bars karaoké, des salons de massage et des clubs. Cependant, il leur est demandé de prendre des mesures préventives appropriées au Covid-19.

Nhân Dân en ligne - De nombreux restaurants et chauffeurs de taxi à Hanoï ont mis en place des plaques en plastique pour empêcher la propagation du COVID-19 car ils ont été autorisés à reprendre leurs activités après que les restrictions de distanciation sociale dans la capitale aient été assouplies.

Le propriétaire d’un restaurant « pho » dans la rue Tôn Duc Thang, dans l’arrondissement de Dông Da, a installé des plaques en plastique pour éviter tout contact entre les clients.

Nous recevons un nombre approprié de clients à la fois afin d’assurer la distance entre les individus, a déclaré le propriétaire du restaurant Pho Thinh.

Des parois en plastique sont également installés dans plusieurs restaurants de la rue Phu Doan, arrondissement de Hoàn Kiêm.

Nguyên Duc Son, propriétaire d'un restaurant au N° 61 de la rue Phu Doan, a déclaré qu'il utilisait des plaques en plastique pour diviser la table en quatre espaces plus petits, en suivant les solutions de séparation des bureaux dans les entreprises.

Les écrans en plastique ont été installés par Son lui-même au coût de 1,5 millions de dôngs pour 10 tables.


Des plaques en plastique similaires ont également été installés dans un restaurant situé au 65, rue Phu Doan, qui appartient à Dang Dinh Hà.

Les conducteurs de moyens de transport en commun ont également adopté l'idée de séparer leur siège du reste de la voiture par un paroi en plastique.

Nous avons appris des idées sur les sites de réseaux sociaux pour concevoir des parois en plastique dans les voitures afin de minimiser le contact avec les passagers, a déclaré Dào Manh Dung, un chauffeur de taxi.

L'installation d’une paroi en plastique n'a aucun effet sur la structure de la voiture et elle a été approuvée par les agences de gestion.

L'idée a été très appréciée par les clients, en particulier dans le contexte des développements complexes de l'épidémie de Covid-19.

Tous les sièges dans l'autobus sont marqués d'un rappel pour que les passagers maintiennent la distance les uns des autres.

Selon la nouvelle réglementation de la compagnie générale des transports de Hanoi, un bus ne peut transporter plus de 50% de sa capacité et pas plus de 20 personnes.

Les passagers du bus doivent s'asseoir à part et porter des masques tout au long du voyage.

Les poignées et les portes des autobus sont nettoyées après chaque trajet.

Le 28 avril, le Vietnam ne détecte aucun nouveau cas de contamination au Covid-19.

NDEL