Un vieux village de production de fleurs à Hanoi s’affaire pour le Têt traditionnel

Mardi, 12 janvier 2021 à 11:37:11
 Font Size:     |        Print
 

La récolte de chrysanthèmes pour la vente avant le Têt. Photo : phunuvietnam.vn

Nhân Dân en ligne – Le Têt traditionnel aura lieu dans un peu plus d'un mois, mais dans un ancien village de production de fleurs à Hanoi - village de Tây Tuu du quartier éponyme (arrondissement de Bac Tu Liêm), les horticulteurs se dépêchent de préparer des fleurs pour le Têt traditionnel.


Des roses fleurissent vivement dans le champ de fleurs.


Profitant de la fin d'après-midi, les fleuristes coupent des roses jaunes pour en vendre au marché du lendemain matin.


Lorsqu'elles sont à peine écloses, les roses sont les plus belles.


Pour retarder l'épanouissement des fleurs, les fleuristes enroulent souvent une couche de papier autour des fleurs.


Comme les rosiers sont si épineux, chaque fois qu'ils coupent des fleurs, Huyên et les autres producteurs de fleurs doivent porter des vêtements épais, des gants et un masque, a fait savoir, Nguyên Thi Huyên, agricultrice du village floral de Tây Tuu.


La femme ramène des fleurs de son champ, se préparant pour la vente à 3 heures du matin au marché aux fleurs de Tây Tuu.


Un jardin de fleurs de Gerbera en attente de récolte.


Les fleurs de dahlia fleurissent.


Les boutons floraux de dahlia rouge.

Quelques plantes de violettes ont des fleurs précoces, les autres sont en bourgeon.

La récolte de chrysanthèmes pour la vente avant le Têt.


Un champ de fleurs de lys pour le Têt traditionnel est soigneusement protégé par une clôture autour. C'est la fleur « stratégique » des horticulteurs de Tây Tuu ces dernières années, car son prix est élevé. Ces derniers vont retarder la floraison de ces lys de sorte qu’ils fleurissent à l’approche du Têt traditionnel.

(Photo: https://phunuvietnam.vn)

NDEL