Quatrième journée de travail de la 7e session de l’AN de la XIVe législature

Vendredi, 24 mai 2019 à 16:25:26
 Font Size:     |        Print
 

Les députés de l’AN de la XIVe législature se réunissent le 23 mai en séance plénière. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Poursuivant la 7e session de l’Assemblée nationale (AN) vietnamienne de la XIVe législature, les députés se sont réunis le 23 mai en séance plénière sous la houlette de la Présidente de l’AN Nguyên Thi Kim Ngân.

Dans la matinée, sous la direction de la Vice-Présidente permanente de l’AN Tong Thi Phong, les députés ont discuté du rapport de la Commission des affaires sociales de l’AN concernant le projet de loi sur la prévention et la lutte contre les méfaits des boissons alcoolisées.

Ce projet de loi, qui comprend sept chapitres et 36 articles, a retenu l’attention du public, compte tenu notamment de l’augmentation des accidents mortels causés par l'alcool ces derniers mois.

La plupart des députés ont jugé nécessaire de promulguer cette loi dans le but de réduire les effets nocifs de l’alcool et de rehausser la conscience de la population dans la consommation des boissons alcoolisées. Ils ont décidé de perfectionner ledit projet de loi, notamment en ce qui concerne le nom et le champ d’application de la loi, les politiques de l’État sur la gestion de la publicité, de la promotion commerciale et du parrainage de l’alcool ou les réglementations sur la gestion de l'alcool produit de manière artisanale.

Après le débat, la ministre de la Santé Nguyên Thi Kim Tiên a répondu à certaines questions soulevées par les députés.

Jeudi après-midi, toujours sous la direction de la Vice-Présidente permanente de l’AN Tong Thi Phong, les députés se sont réunis en séance plénière pour écouter les rapports concernant le projet d’amendement de la loi sur l’Audit d’État et le projet de loi sur les bibliothèques. Ils ont ensuite discuté en groupes de ces deux projets de loi.

Vendredi 24 mai, les députés devraient poursuivre leur débat en séance plénière sur les amendements de la loi fiscale qui visent à rendre le système de gestion fiscale plus moderne et en conformité avec les normes internationales. Ils devraient également se pencher dans l’après-midi sur les modifications à apporter à des lois sur l’organisation du gouvernement, l’organisation des collectivités locales, les cadres et les fonctionnaires et les employés du secteur public.

NDEL