Le PM demande d’accélérer la réforme institutionnelle pour stimuler la croissance

Jeudi, 05 septembre 2019 à 11:45:30
 Font Size:     |        Print
 

Le PM Nguyên Xuân Phuc (debout) prend la parole lors de la réunion gouvernementale du mois d’août. Photo : Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc a ordonné aux ministères et aux secteurs d’accélérer la réforme institutionnelle afin de promouvoir la croissance économique sur la base de la stabilité macro-économique.

Lors de la réunion gouvernementale du mois d’août à Hanoi, le chef du Gouvernement a également appelé à la proposition de nouvelles politiques visant à créer des percées pour le développement socio-économique et à attirer les investissements, et à améliorer la compétitivité du pays dans les temps à venir.

Il a demandé aux ministères et aux secteurs d’accorder une attention particulière à la révision des politiques et des institutions afin d’apporter rapidement les modifications appropriées répondant aux besoins de développement du pays.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a souligné la nécessité d’encourager et d’attirer les entreprises de haute technologie afin de créer un moteur pour la croissance nationale.

Il a également appelé les groupes non étatiques disposant de capitaux importants à accélérer leur restructuration.

Concernant la lenteur du décaissement des investissements publics, le chef du gouvernement a demandé aux ministères, aux secteurs et aux localités d’accélérer les travaux, en particulier pour le dégagement des terrains.

Il a demandé au secteur agricole de redoubler d’efforts pour promouvoir les exportations et lutter activement contre les catastrophes naturelles.

Le PM a demandé davantage de mesures pour prévenir la fraude commerciale afin de minimaliser les pertes pour la production nationale, en particulier pour les marchandises importées temporairement à des fins de réexportation.

En outre, le ministère de la Santé est invitée à veiller à prévenir les maladies saisonnières et à améliorer la qualité des consultations et des soins médicaux, à promouvoir la coopération public-privé en la matière et à faciliter le développement des établissements privés.

Le dirigeant a également demandé au ministère de l’Éducation et de la Formation de bien préparer la nouvelle année scolaire et d’empêcher la perception abusive de frais de scolarité qui suscitent le mécontentement des parents d’élèves.

VNA/NDEL