Ouverture du 4e congrès national du Fonds de la paix et du développement du Vietnam

Jeudi, 31 octobre 2019 à 10:26:12
 Font Size:     |        Print
 

L’ancien ministre de la Justice Hà Hùng Cuong (debout), président du Fonds de la paix et du développement du Vietnam, prend la parole. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – Le Fonds de la paix et du développement du Vietnam relevant de l’Union des organisations d'amitié du Vietnam a organisé le 26 octobre à Hanoi son 4e Congrès national, mandat 2019-2024.

Le Congrès national a élu le Conseil du Fonds pour le mandat 2019-2024 composé de 35 membres et le Comité permanent du Conseil de 12 membres. L’ancien ministre de la Justice Hà Hùng Cuong a été élu président du Fonds de la paix et du développement du Vietnam.

S’exprimant lors de l’événement, Truong Thi Mai, présidente de la Commission de sensibilisation auprès des masses du Parti communiste du Vietnam (PCV), a salué les réalisations que le Fonds avait obtenues depuis sa création en 2003.

Malgré les obstacles rencontrés tout au long de ces 16 dernières années, le Fonds a contribué en grande partie, sous la direction clairvoyante et talentueuse de l’ancienne vice-Présidente Nguyên Thi Binh, au renforcement de la compréhension et de l’amitié entre le peuple vietnamien et les peuples du monde, permettant ainsi d’élargir les relations extérieures du Parti, de renforcer la diplomatie de l’État, d’élever la position du Vietnam sur la scène internationale et de garantir la paix, la démocratie, les progrès sociaux et le développement durable dans la région ainsi que dans le monde.

Face aux défis posés par le processus de développement et d’intégration mondiale, la présidente de la Commission de sensibilisation auprès des masses du PCV a déclaré que le Fonds devrait sensibiliser la population sur les affaires extérieures et mobiliser l’intelligence de la société pour l’œuvre d’édification nationale.

Dans les temps à venir, le Fonds devra promouvoir les réalisations qu’il a atteintes et s’efforcer de surmonter les obstacles, a poursuivi Truong Thi Mai en soulignant qu’il devrait continuer à renouveler le contenu et les modalités de ses activités afin de contribuer davantage au renforcement de la diplomatie populaire et des partenariats.

À cette occasion, Truong Thi Mai a demandé à l’Union des organisations d'amitié du Vietnam et aux ministère et organes concernés de créer des conditions favorables permettant au Fonds de la paix et du développement du Vietnam de remplir ses tâches. Elle s’est aussi déclarée convaincue que le nouveau mandat du Fonds serait couronné de succès

Durant le nouveau mandat, le Fonds continuera à apporter ses contributions à la garantie de la paix, de la stabilité, de l’indépendance, de la souveraineté et du développement du pays, contribuant ainsi à l’œuvre commune de protection de la paix des peuples du monde et de la région.

Il ne cessera d’améliorer l’efficacité de la diplomatie populaire, de diversifier et multilatéraliser les relations extérieures, d’être proactif et actif dans l’intégration internationale et d’être un ami, un partenaire fiable et un membre responsable du peuple vietnamien et de la communauté internationale.

NDEL