Les législateurs discutent du développement socio-économique des minorités ethniques

Samedi, 02 novembre 2019 à 11:28:51
 Font Size:     |        Print
 

Photo : Quochoi.vn

Nhân Dân en ligne - L'Assemblée nationale vietnamienne a débattu d'un plan global pour le développement socio-économique des zones montagneuses et extrêmement défavorisées, peuplées de minorités ethniques, lors d'une séance plénière à Hanoi le 1er novembre, lors de la dixième journée de sa huitième session.

Les députés se sont accordés sur la nécessité de construire le plan et d'intégrer les politiques liées à l'ethnie dans un programme national pour la période 2021-2030, en ciblant les groupes de minorités ethniques dans les communes extrêmement défavorisées.

Le Parti et l'État vietnamiens ont prêté attention aux politiques d'investissement dans les régions montagneuses et habitées par des minorités ethniques, ont-ils déclaré, notant les taux de croissance plus élevés enregistrés dans les localités.

Ils ont également axé leur discussion sur les limites du développement socio-économique dans ces domaines et sur les solutions aux problèmes.

Concernant les capitaux nécessaires à la mise en œuvre du plan, certains ont suggéré de mobiliser toutes les ressources sociales et de concevoir des politiques d'attraction des investissements.

Après la discussion, le ministre-président du Comité des affaires des minorités ethniques, Dô Van Chiên, a clarifié les points soulevés par les députés.

La Vice-Présidente permanente de l’Assemblée nationale, Tong Thi Phong, a déclaré que le Comité permanent de l’AN demanderait aux agences concernées de perfectionner le plan global avant de le soumettre à l’AN.

Dans l'après-midi, les législateurs ont examiné un projet de résolution sur la suppression des amendes pour retards de paiement des impôts pour les contribuables insolvables, le retard dans la délivrance de droits d'exploitation de ressources minérales et hydriques, entre autres.

Le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Trân Hông Hà, et le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, ont pris part à la discussion.

L'AN doit entendre des rapports sur la lutte contre la criminalité, l'exécution des jugements pénaux et la lutte contre la corruption le 4 novembre.

VNA/NDEL