Business Journal : le Vietnam est un partenaire extrêmement important du Japon

Samedi, 31 août 2019 à 11:35:02
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - Le site web Business Journal du Japon a publié le 26 août, un article de l'ancien sénateur Hamada Kazuyuki, ancien vice-ministre des Affaires étrangères du Japon, intitulé « Le Vietnam en croissance économique est un partenaire extrêmement important du Japon ».

Selon l’article, au Sommet du G20 à Osaka en juin dernier, les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ont retenu l'attention du monde. Cependant, parmi les dirigeants des 37 pays et organisations internationales participant à la conférence, personne n’a pu rivaliser de dynamisme avec le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc. Le PM Nguyên Xuân Phuc a passé 2 jours à Osaka pour assister à la conférence, puis il est immédiatement rentré à Hanoi. Il a montré sa capacité exceptionnelle lorsqu'il avait à peine terminé ses entretiens avec des dirigeants de plusieurs pays et des entreprises japonaises, qu’il était immédiatement présent à Hanoi pour assister à la cérémonie de signature de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam. Le PM Nguyên Xuân Phuc a eu des activités montrant sa pleine capacité : lors de son séjour à Osaka, il s’est également rendu dans la province de Wakayama. Et durant son séjour à Tokyo, Nguyên Xuân Phuc s’est entretenu non seulement avec le PM japonais Shinzo Abe, mais a également prononcé un discours devant 1 500 hommes d'affaires japonais.

Récemment, la croissance économique du Vietnam a été très impressionnée, avec un taux de 7,8% et a surperformé d’autres pays. L'investissement étranger total au Vietnam à la fin de 2018 a dépassé 350 milliards de dollars

Le Vietnam compte plus de 3 000 start-ups dont les capitaux ont été levés auprès d'entreprises du marché boursier qui ont dépassé Singapour. Les investissements étrangers dans l'agriculture, la santé, le tourisme et l'immobilier sont en augmentation. Le nombre d'entreprises japonaises s’implantant sur le marché vietnamien a également explosé.

Avec une population de près de 100 millions d'habitants et une moyenne d'âge de 28 ans, l’e-commerce au Vietnam connaît également une croissance rapide. En 2018, le nombre de transactions électroniques a atteint un niveau record de 33 milliards de dollars. L'utilisation des énergies renouvelables est de plus en plus prisée, le taux d'utilisation d'énergies propres dans l'approvisionnement énergétique total du Vietnam augmente chaque année d'environ 10%, a écrit l'ancien sénateur Hamada Kazuyuki.

Le Vietnam se distingue également par l'envoi de main-d'œuvre hautement qualifiée au Japon. Le nombre d'étudiants vietnamiens au Japon représente un quart du nombre total d'étudiants étrangers au Japon. Cela est parfaitement compréhensible car de nombreuses entreprises japonaises ont investi ou envisagent d’investir sur le marché vietnamien, ce qui augmente le nombre de Vietnamiens souhaitant travailler dans des entreprises japonaises. Dans ce contexte, le nombre d'apprenants de la langue japonaise au Vietnam se multiplie également rapidement. Le nombre de touristes vietnamiens se rendant au Japon en 2018 a également dépassé les 310 000, soit une augmentation de 4 fois au cours des 5 dernières années. Le nombre de Vietnamiens qui aiment les produits et services japonais est en hausse.

La chaîne de supermarchés de détail Aeon qui compte actuellement 4 supermarchés au Vietnam, non seulement vend des produits japonais, mais exporte également près de 300 millions de dollars par an de produits vietnamiens au Japon. Le centre commercial Takashima a également décidé de fermer son magasin à Shanghai et d'étendre ses activités au Vietnam.

Le Vietnam intensifie l’actionnarisation des entreprises d’État dans de nombreux domaines, et il enregistre la création de nombreuses entreprises innovantes. La première voiture Vinfast de fabrication nationale a été lancée en 2019. L'application First Go a récemment vu le jour, mais a attiré des capitaux d'investisseurs des États-Unis et de la République de Corée. Elle prévoit également de s’étendre aux marchés de l’Asie du Sud-Est, des États-Unis et du Brésil.

Le Vietnam a dépassé la Chine pour devenir le plus grand bénéficiaire de l’APD du Japon et peut être considéré comme le pays ayant les relations les plus amicales avec le Japon en Asie. Sur le pont reliant l'aéroport de Nôi Bài au centre-ville de Hanoi, on voit partout des panneaux « Pont d'amitié Japon–Vietnam » en remerciement du soutien japonais. À ce stade, l'aide japonaise aura probablement un impact sur l'avenir du Vietnam. En gardant cela à l'esprit, l'avenir du Vietnam s'épanouira grâce à son partenariat avec le Japon.

NDEL