Accorder plus d’attention aux pauvres pendant le Têt et à la réduction durable de la pauvreté

Mercredi, 15 janvier 2020 à 10:36:50
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à gauche) remet des cadeaux aux contributeurs révolutionnaires de la ville de Cân Tho. Photo : SGGP.

Nhân Dân en ligne - À l'approche du Têt traditionnel (Nouvel An lunaire), des localités, des organisations politiques et sociales, des entreprises et des bienfaiteurs ont conjugué leurs efforts pour rendre visite et offrir des cadeaux aux familles bénéficiaires des politiques sociales, aux contributeurs révolutionnaires, aux pauvres, aux personnes âgées, aux personnes handicapées, aux enfants et aux personnes vivant dans des conditions difficiles.

Selon les statistiques, la valeur totale des cadeaux offerts en 2019 aux bénéficiaires de la politique et aux personnes dans le besoin s'élève à plus de 5 500 milliards de dôngs (près de 238 millions de dollars), dont 3 400 milliards de dôngs (147 millions de dollars) pour les bénéficiaires de la politique, 1 300 milliards de dôngs (56,2 millions de dollars) pour les pauvres et près de 800 milliards de dongs pour d'autres activités de secours social. En outre, près de 24 millions de cartes d’assurance maladie et des livrets ou cartes de soins de santé gratuits ont été remis aux bénéficiaires de la politique sociale dans tout le pays.

L'année 2019 a enregistré la mise en œuvre effective des Résolutions sur la réduction de la pauvreté qui ont été approuvées par l'Assemblée nationale et par le Gouvernement. Le programme cible national de réduction durable de la pauvreté, ainsi que des politiques de facilitation de l’accès des foyers pauvres et des foyers à proximité du seuil de pauvreté aux services de santé, de logement, de crédit préférentiel, de vulgarisation agricole et forestière et de développement de la production ont obtenu des résultats importants.

Selon le rapport du Ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, le taux de pauvreté moyen du Vietnam est tombé en dessous de 4% fin 2019, soit une baisse de 1,3% en glissement annuel. L'Office général des statistiques a également annoncé que le nombre d’agriculteurs se trouvant dans une situation de faim avait fortement diminué ces derniers mois.

Le programme d’édification de la Nouvelle ruralité au cours des dernières années a connu des effets positifs, contribuant à améliorer la vie de la population et à stimuler le développement des infrastructures socio-économiques dans les zones rurales. De nombreux établissements culturels et éducatifs ont été construits et rénovés conformément aux normes. Parallèlement, les programmes d’aides sous formes de dons de semences et de plantes pour la production agricole et les politiques de crédit préférentiel pour les ménages pauvres et proximité de la pauvreté ont aidé les habitants à améliorer leur vie. Le Parti et l'État ont également accordé une attention particulière à l'amélioration du bien-être social en faveurs des personnes dans le besoin et des bénéficiaires des politiques.

Grâce à l'attention et à la direction étroite de l'Assemblée nationale et du Gouvernement, la réduction de la pauvreté a progressivement modifié la sensibilisation du public. Les politiques de réduction de la pauvreté ont créé une force motrice pour que les habitants surmontent toutes les difficultés pour améliorer leur vie matérielle et spirituelle. De plus en plus de familles ont demandé à se retirer de la liste des ménages pauvres dans de nombreuses localités, comme Diên Biên, Thanh Hoa, Nghê An, Quang Binh et Kon Tum. La situation a prouvé l'efficacité des politiques de réduction de la pauvreté et a montré que les gens ont fait de grands efforts pour surmonter la pauvreté.

2020 est une année clé pour mettre en œuvre le mouvement d'émulation « Tout le pays donne un coup de main aux pauvres - Personne n'est laissée pour compte » pour la période 2016-2020; par conséquent, l'ensemble du système politique et de la société devraient s'unir. En particulièrement, les comités du Front de la patrie à tous les niveaux devraient maintenir leur rôle central en rassemblant et en encourageant la population de toutes les couches à rejoindre le mouvement d'émulation et les campagnes en faveur des pauvres.

En outre, l'ensemble du pays continuera de mettre en œuvre les résolutions sur la réduction de la pauvreté fixées par l'Assemblée nationale et le Gouvernement, tout en continuant à accélérer la réduction durable de la pauvreté avec l'application d'approches multidimensionnelles de mesure de la pauvreté. Il est essentiel de définir des politiques susceptibles d’aider la population, en particulier des groupes ethniques minoritaires et celle qui vivent dans des zones reculées, à promouvoir leur autosuffisance pour échapper à la pauvreté. Les autorités doivent également se concentrer sur la prise en charge des bénéficiaires des politiques, des contributeurs révolutionnaires et des personnes dans le besoin.

Grâce aux efforts conjoints de toute la communauté, de nombreux programmes ont été organisés aux niveaux central et local, afin que toutes les personnes célèbrent un Têt heureux, sain, sûr et économique. La prise en charge des familles bénéficiaires de la politique et des personnes défavorisées pendant le Têt devrait être renforcée de manière plus approfondie, avec des formes pratiques, utiles et opportunes. Les agences de gestion de l'État devraient accorder une grande attention à la création de conditions favorables permettant aux personnes dans le besoin de surmonter les difficultés dans les temps à venir, tout en surveillant de près la mise en œuvre des politiques préférentielles et des programmes de réduction de la pauvreté à tous les niveaux.

Dans l'immédiat, il est nécessaire d'accélérer l'éducation des traditions révolutionnaires parmi le peuple, en particulier les jeunes générations, ainsi que de mobiliser davantage de ressources pour les mouvements afin de soutenir les bénéficiaires des politiques, des contributeurs révolutionnaires et les personnes dans le besoin, comme la tradition des Vietnamiens : « Quand on boit de l'eau, on pense à la source ». Il s’agit d’une identité culturelle inhérente à la vie spirituelle des Vietnamiens, non seulement à l'occasion du Têt, mais toute l'année.

NHÂN DÂN