Impressions de l’allocution de Suga Yoshihide à l’Université Vietnam - Japon

Mardi, 20 octobre 2020 à 17:07:03
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – Dans le cadre de sa visite officielle au Vietnam, le Premier ministre (PM) japonais Suga Yoshihide a rendu visite, dans l’après-midi du 19 octobre, à l’Université Vietnam - Japon et prononcé une allocution sur la politique extérieure importante de son pays, ayant pour thème « Japon et ASEAN – Construire ensemble l’avenir de l’Indo-Pacifique ».

Le PM japonais Suga Yoshihide a déclaé que l’Université Vietnam-Japon était un symbole de la coopération Japon-ASEAN, en particulier dans le domaine de la formation des ressources humaines pour la prochaine génération. Il a exprimé son plaisir de s’adresser aux élèves de cet établissement supérieur. Au début de son discours, le Premier ministre Suga a partagé ses propres expériences de vie, transmettant ainsi le message d’efforts incessants qui porteraient des fruits.

Le soutien mutuel entre le Japon et l’ASEAN

Selon le PM japonais, l’ASEAN et le Japon sont des partenaires égaux et aussi des amis, travaillant ensemble pour se développer et se soutenir mutuellement. La réponse à la pandémie de Covid-19 est un bon exemple. Depuis l’éclatement de l’épidémie, les chaînes d’approvisionnement du monde entier ont été perturbées, entraînant des pénuries de fournitures médicales dans de nombreux pays.

Dans ce contexte, le dirigeant japonais a été impressionné par le fait que le Vietnam avait envoyé au Japon 1,2 million de masques. Il a déclaré que le Japon mettait en œuvre un programme d'assistance d’une valeur allant jusqu’à 50 milliards de yens en 2 ans pour soutenir les activités économiques dans les pays de la région indo-pacifique, y compris l’ASEAN.

Le Japon a estimé qu’un soutien indéfectible du Japon destiné à l’ASEAN contribuerait à la paix, à la stabilité et à la prospérité de la région, y compris le pays d’Asie du Nord-Est. Le PM japonais a affirmé que le Japon soutenait la centralité et l’unité de l’ASEAN grâce à diverses coopérations.

Actuellement, la chaîne d’approvisionnement est indispensable au commerce international. Les investissements des entreprises japonaises dans l’ASEAN jouent un rôle de pionnier dans cette chaîne d’approvisionnement. Selon Suga, à l’heure actuelle, les investissements des entreprises japonaises et l’aide publique au développement (APD) du gouvernement japonais contribuent à la croissance durable de l’ASEAN. En outre, l’ASEAN et le Japon travaillent également ensemble pour élaborer des règles visant à renforcer le système économique international.

« Le Japon continuera de renforcer la chaîne d’approvisionnement pour établir une économie en Asie capable de résister aux dangers et d’approfondir les relations de coopération avec l’ASEAN », a déclaré le Premier ministre japonais.

La promotion du développement des ressources humaines

Le Premier ministre Suga a estimé que l’homme était la base et que les mécanismes de coopération enregistraient toujours une présence humaine. Il a déclaré que, afin de contribuer le plus au développement, le Japon, en coordination avec l’ASEAN, promouvrait le développement des ressources humaines par le biais de contacts directs tels que l’envoi d’experts et de volontaires de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), l’organisation de cours de formation au Japon et l’octroi de bourses à des étudiants internationaux.

Soulignant l’importance des échanges interpersonnels, le dirigeant japonais a déclaré que la politique de développement du tourisme des étrangers allant au Japon était considérée comme un pilier d’une stratégie de croissance, favorisant l’assouplissement des conditions de visa. En outre, le Japon a mis en œuvre du « Projet WA sur la culture » pour promouvoir les échanges culturels entre le Japon et l’ASEAN à travers l’art et la langue japonaise.

Le Premier ministre Suga a espéré qu’après la fin de l’épidémie de Covid-19, davantage de visiteurs viendraient au Japon ainsi que dans les pays de l’ASEAN. Notamment, à partir du 1er octobre, le Japon a repris l’admission des hommes d’affaires au Japon à des fins commerciales à court terme, des résidents à moyen et long terme tels que les étudiants et les hommes d’affaires venus du Vietnam et d’autres pays du monde entier.

Selon le Premier ministre du Japon, dans les temps à venir, le Japon continuera à construire des mécanismes avec des procédures simplifiées afin que de plus en plus de touristes en provenance de pays ayant réussi la prévention de la pandémie, dont par exemple le Vietnam, puissent opérer en sécurité leurs activités au Japon.

Des similitudes fondamentales

Le Premier ministre du Japon a déclaré qu’à l’origine des réalisations de la coopération Japon-ASEAN, était le facteur clé consistant en le partage des principes fondamentaux tels que le respect du droit, l’esprit ouvert, la liberté, la transparence et l’inclusion.

Le dirigeant japonais a également déclaré que les « Perspectives de l’ASEAN sur la région indo-pacifique » et « l’Indo-Pacifique libre et ouvert » (FOIP) promu par le Japon disposaient de nombreux points communs. Il a affirmé que le Japon soutenait fermement les « Perspectives de l’ASEAN sur la région indo-pacifique », en se déclarant convaincu quant à la création d’un avenir de paix et de prospérité.

À cette occasion, le Premier ministre japonais Suga a exprimé sa « préoccupation » à l’égard de certains mouvements qui vont à l’encontre du principe de primauté du droit en Mer Orientale.

« Le Japon s’oppose fermement à tous les actes qui intensifient les tensions en Mer Orientale. Jusqu’à présent, le Japon soutient pleinement l’application stricte du droit en mer et souligne toujours avec tous les pays concernés aux questions en Mer Orientale la nécessité de résoudre les litiges en Mer Orientale par la voie pacifique sur la base du droit international. Le Japon travaille ensemble avec l’ASEAN pour instaurer le principe de primauté du droit en Mer Orientale », a-t-il souligné.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: