Vietnam-Angola : fort potentiel de développement de la coopération

Lundi, 30 novembre 2020 à 16:08:32
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne — Malgré leur éloignement géographique, le Vietnam et l’Angola possède de nombreuses similitudes.

Les deux pays ont traversé des périodes coloniales et de lutte pour leur indépendance nationale. Ils ont partagé leurs nombreuses expériences et exprimé leur soutien mutuel au cours de leur processus de libération nationale.

L’ancien président Agostinho Neto, fondateur de l’Angola, a effectué une visite officielle au Vietnam en 1971, avant que son pays réclame son indépendance. Depuis ce jour, les relations entre le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) et le Parti communiste vietnamien se renforcent sans cesse. Depuis la déclaration d’indépendance de l’Angola et la réunification nationale du Vietnam en 1975, les deux pays et les deux peuples se sont rapprochés.

Le Vietnam est toujours un partenaire important et a même influencé l’établissement du régime politique de l’Angola. Après la déclaration d’indépendance de l’Angola le 11 novembre 1975, le Vietnam a reconnu le 12 novembre 1975 la République d’Angola comme une nation indépendante et souveraine et établi officiellement ses relations diplomatiques et politiques avec celui-ci.

Afin d’approfondir davantage les relations bilatérales, le Vietnam a accordé de nombreuses aides à l’Angola, notamment dans la santé, l’éducation, l’agriculture et la construction.

Les deux pays ont signé plusieurs accords tels que l’accord d’échanges en avril 2008, l’accord de coopération dans le secteur de la pêche en 2004, le protocole de coopération dans le secteur pétrolier et gazier en avril 2008, l’accord de coopération dans l’économie, la technique et la culture en 2008 et l’accord de coopération dans le commerce entre la Chambre de l’Industrie et du Commerce d’Angola et la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Vietnam (VCCI) en avril 2004.

Les deux pays développent régulièrement leurs relations au niveau bilatéral et multilatéral dans divers domaines, notamment l’économie, la technique, le commerce et la politique.

En ce qui concerne les perspectives de développement, l’Angola pense que le Vietnam mettra en œuvre son plan de développement national à court, à moyen et à long terme. Par conséquent, l’Angola s’efforce toujours d’accélérer l’organisation de la 7e session du Comité intergouvernemental Vietnam-Angola l’année prochaine.

Cet évènement permettra de mettre en place des moyens de soutien économique, c’est pourquoi il est nécessaire d’ajuster prochainement les accords de coopération existants pour qu’ils puissent s’adapter à cette nouvelle ère de coopération.

Les deux pays possèdent un fort potentiel de coopération. L’Angola souhaite que la VCCI coopère avec la Chambre du Commerce et de l’Industrie angolaise et d’autres organisations. La participation des secteurs économiques publics et privés doit être encouragée afin de contribuer au développement de l’Angola.

L’Ambassade d’Angola au Vietnam fera tout son possible pour régler les questions liées aux visas pour les hommes d’affaires vietnamiens afin de faciliter le processus de développement.

NHÂN DÂN