La position du Vietnam dans le désarmement et la non-prolifération nucléaire

Jeudi, 05 octobre 2017 à 10:45:03
 Font Size:     |        Print
 

Une session de l’ONU. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - L’ambassadrice Nguyên Phuong Nga, chef de la Mission permanente du Vietnam à l’ONU, a réitéré la position constante du Vietnam en faveur du désarmement et de la non-prolifération nucléaire lors du débat général de la Commission sur le désarmement et la sécurité internationale qui a lieu du 2 au 10 octobre au siège de l’ONU, à New York aux États-Unis, dans le cadre de la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU.

« C'est la politique cohérente du Vietnam de défendre le désarmement total et la non-prolifération, avec la plus haute priorité accordée aux armes nucléaires et autres armes de destruction massive (ADM) », a déclaré Nguyên Phuong Nga.

Le Vietnam est partie prenante et respecte pleinement ses obligations en vertu de tous les traités clés de désarmement et de non-prolifération des ADM, a-t-elle ajouté.

La diplomate vietnamienne a souligné que le pays a travaillé avec l'Agence internationale de l'Énergie atomique (AIEA) et d'autres partenaires internationaux pour assurer la sécurité conventionnelle et nucléaire, y compris le Traité sur la non-prolifération nucléaire, le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires, la Convention sur les armes biologiques, la Convention sur les armes chimiques, l'Accord de sauvegarde de l'AIEA, etc.

Le Vietnam met également en œuvre les résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité de l'ONU et participe à des initiatives connexes, notamment l'Initiative mondiale pour la lutte contre le terrorisme nucléaire et l'Initiative de sécurité contre la prolifération.

Nguyên Phuong Nga a souligné que, en tant que pays souffrant de munitions en grappe et autres munitions non explosées laissées par les guerres, le Vietnam met en œuvre activement le Plan d'action 2010 - 2025 pour le déminage et l'assistance aux victimes.

Elle a profité de l'occasion pour remercier tous les partenaires internationaux qui ont soutenu le Vietnam et ont demandé une aide accrue de la communauté internationale sur le terrain, en particulier dans le désarmement des bombes et des mines et le soutien des victimes.

Au cours du débat, les représentants régionaux, y compris ceux du Mouvement des pays non alignés et de l'ASEAN, ont exprimé leur inquiétude face à la prolifération croissante des armes nucléaires et au désarmement lent des pays munis de ces armes.

Ils ont également souligné les droits de chaque pays dans la recherche, le développement, la production et l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques.

* ONU : Organisation des Nations Unies

* ASEAN : Association des Nations de l’Asie du Sud-Est

NDEL