Le Vietnam est prêt à contribuer aux efforts internationaux communs pour la paix, la stabilité, le développement et le progrès

Dimanche, 09 juin 2019 à 20:01:09
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam vient d’être élu membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021. À cette occasion, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a écrit un article dans lequel il affirmait que le Vietnam était prêt à contribuer de manière active et responsable à la promotion de la paix, de la sécurité, du développement et du progrès dans le monde. En voici l’intégralité.

Le 7 juin 2019, dans le cadre de la 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, les pays membres ont élu avec une grande confiance le Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021. L’élection du Vietnam pour la deuxième fois en plus de 10 ans à cette instance onusienne chargée du maintien de la paix et de la sécurité mondiales a montré la reconnaissance par la communauté internationale de la position d’un Vietnam rénové et intégré au monde, mais aussi sa confiance à l’égard de la contribution responsable de notre pays à la paix, à la sécurité régionale et internationale dans les temps à venir.

Membre non permanent au Conseil de Sécurité la première fois en 2008, le Vietnam, appuyé par les membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU), a fait preuve de ses efforts pour bien assumer ses tâches, contribuant ainsi à promouvoir le respect du droit international et des principes de la Charte des Nations Unies en faveur de la réduction des tensions, du renforcement de la coopération, du règlement des questions liées à la paix et à la sécurité dans le monde. Notre pays a également proposé des initiatives concrètes visant à améliorer le mode de fonctionnement du Conseil de Sécurité.

Dans l’optique de la politique extérieure de paix, d’indépendance et d’autonomie au profit de la multilatéralisation et de la diversification des relations et par sa volonté de contribuer de manière active et responsable à la promotion de la paix, de la sécurité, du développement et du progrès dans le monde, le Vietnam a activement participé à de nombreuses organisations et forums multilatéraux majeurs tels que l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), la Francophonie, le forum sur la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) et la Réunion Asie-Pacifique (ASEM) et ont présidé avec succès de nombreux événements internationaux importants qui sont l’Année de l’APEC 2017, le Forum économique mondial sur l’ASEAN 2018. Ce qui confirme ainsi la capacité du Vietnam à participer activement à la direction et à la mise en forme des mécanismes régionaux et internationaux.

Le Vietnam a également participé activement aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies, en déployant un hôpital de campagne de niveau 2 à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (octobre 2018). Il a bien joué le rôle de pays hôte du 2e Sommet entre la République populaire démocratique de Corée et les États-Unis (février 2019), tout en promouvant progressivement le rôle de « médiateur » dans le traitement des questions liées à la paix et à la sécurité régionales et internationales.

Au cours des trois dernières décennies de la mise en œuvre des politiques de renouveau et d’intégration mondiale, la position du Vietnam a été rehaussée. Notre pays maintient un taux de croissance élevé. Le produit intérieur brut a augmenté de 6,67% en moyenne, pour atteindre 7,08% l’an dernier. La taille de l'économie augmente, la vie des habitants ne cesse de s’améliorer. Le Vietnam est l’un des rares pays à avoir atteint les objectifs du Millénaire pour le développement, fixés par les Nations Unies en 2015, plus tôt que prévu, notamment en matière de réduction de la pauvreté. Les relations extérieures ayant été élargies et approfondies, le Vietnam a établi des partenariats stratégiques et des partenariats intégraux avec 28 pays, dont tous les membres permanents du Conseil de Sécurité. De grandes réalisations en matière de développement socio-économique et la politique étrangère ouverte : « le Vietnam est un ami et un partenaire fiable de la communauté internationale », ont permis non seulement d’améliorer l'image et la position du pays sur la scène internationale mais nous ont aidé à continuer à contribuer de manière proactive et active à la vie politique régionale et mondiale.

À l'aube de la troisième décennie du XXIe siècle, la paix, la coopération et le développement sont les tendances principales et l’aspiration de toutes les nations, mais le monde continue à faire face à de nombreux défis sécuritaires. La guerre, les conflits, le terrorisme et la pauvreté demeurent des menaces constantes dans plusieurs régions. La montée du nationalisme et du populisme, la concurrence géopolitique entre les grandes puissances et l’ignorance du droit international ont exercé un impact négatif sur l'environnement de sécurité et de développement des pays. Les questions mondiales telles que le terrorisme, les changements climatiques, les catastrophes naturelles et les épidémies qu’aucun État ne peut résoudre seul, exigent des efforts internationaux.

Dans ce contexte, la coopération multilatérale, avec l’ONU en son cœur, fait face à la fois à des défis et à des opportunités. L’ONU représentée par le Conseil de Sécurité doit être le centre de coopération pour mobiliser toutes les nations, notamment les petits et moyens pays, dans la recherche de solutions durables aux défis mondiaux actuels.

Après de longues années de guerre pour l’indépendance et la réunification du pays, les Vietnamiens comprennent bien les valeurs de la paix. Le Vietnam, avec ses expériences et ses capacités, est déjà prêt à participer à l’accélération du traitement des problèmes de la paix et de la sécurité internationales sur la base des principes fondamentaux du droit international et de la Charte de l’ONU.

Le Vietnam a l’honneur d’être élu membre non permanent du Conseil de Sécurité pour le mandat 2020-2021 avec un nombre record de voix favorables. Ce fait a confirmé la justesse et la clairvoyance de la politique extérieure du Vietnam adoptée lors du XIIe Congrès national du Parti sur la promotion du rôle de la diplomatie multilatérale d’ici 2030 par le biais de la participation active aux mécanismes multilatéraux dont notamment l’ASEAN et l’ONU. Il s’agira d’une opportunité pour le Vietnam d’élever son statut sur la scène internationale, de renforcer son intégration internationale, d’approfondir ses relations avec les autres pays dans le monde, et de faire connaître au monde un pays accueillant, dynamique et épris de paix.

Le Vietnam commencera en même temps son mandat 2020-2021 au Conseil de Sécurité et sa présidence tournante de l’ASEAN 2020. Il s’agira d’une « double » responsabilité et d’une opportunité pour le Vietnam de promouvoir le renforcement de la coopération entre l’ONU et les organisations régionales et sous-régionales, dont l’ASEAN, contribuant ainsi à la promotion du rôle du multilatéralisme pour la paix et la sécurité régionale et internationale.
Avec la nouvelle position du pays, avec l’attention particulière et la direction directe des dirigeants du Parti et de l'État, avec la conviction et le soutien du peuple, nous oeuvrerons ensemble pour mettre en œuvre la politique étrangère du Parti et de l’État vietnamiens, en appliquant de manière créative l’idéologie diplomatique du Président Hô Chi Minh sur la paix et la coopération internationale : « préserver la paix mondiale signifie préserver les intérêts de notre pays ». Je suis convaincu qu’avec l’expérience acquise lors du mandat 2008-2009, le Vietnam fera de son mieux pour accomplir avec succès ses missions en tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, mandat 2020-2021 et que le pays deviendra un « partenaire pour la paix durable ». Nous souhaitons bénéficier du soutien, de l’aide et de la coopération des autres membres du Conseil de Sécurité et, plus largement, de l’ONU, afin de continuer à contribuer aux efforts internationaux communs pour une planète verte et de faire en sorte que le vert du drapeau des Nations Unies soit le vert de la paix, du développement durable, de la confiance et de l'espoir dans un bel avenir.
hh

NDEL/JOURNAL NHÂN DÂN