Déclaration commune Vietnam-Malaisie

Jeudi, 29 août 2019 à 10:28:08
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (à droite) et son homologue malaisien Mahathir Mohamad. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et la Malaisie ont publié le 28 août, une déclaration commune à l'occasion de la visite officielle au Vietnam du 26 au 28 août du Premier ministre (PM) malaisien Mahathir Mohamad sur invitation de son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc.

Ce qui suit est le texte intégral de la déclaration commune.

Sur invitation du PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc, le PM malaisien Mahathir Mohamad, s'est rendu en visite officielle au Vietnam du 26 au 28 août 2019.

La cérémonie d'accueil officielle du PM Mahathir Mohamad s'est déroulée le 27 août 2019 au Palais présidentiel. Au cours de la visite, le PM Mahathir Mohamad a eu un entretien avec son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc. A l’issus de l’entretien, les deux Premiers ministres ont assisté à la signature de la lettre d’intention pour une coopération juridique, la recherche et le sauvetage en mer entre les deux pays et à l'échange de lettres concernant la création du groupe d'amitié des parlementaires Malaisie-Vietnam. Le PM Nguyên Xuân Phuc a ensuite organisé un dîner officiel en l'honneur du PM Mahathir Mohamad.

Au cours de l’entretien, les deux Premiers ministres ont discuté d'un large éventail de questions d'intérêt bilatéral, régional et international. Les deux parties ont noté avec satisfaction que l'excellent partenariat stratégique entre les deux pays avait été constamment renforcé sur la base d'une confiance mutuelle et d'une coopération étendue dans tous les domaines, en particulier dans les domaines de l'économie, de la défense, de la sécurité, de l'agriculture, des échanges socioculturels et des échanges entre les deux peuples.

Les deux Premiers ministres sont convenus de maintenir des contacts fréquents au plus haut niveau et d'intensifier les discussions sur des questions stratégiques grâce à des échanges de visites de haut niveau ainsi qu'à des échanges réguliers entre Partis politiques, délégations gouvernementales et parlementaires. Les deux dirigeants se sont également engagés à élargir la coopération bilatérale par le biais des mécanismes et des consultations existantes, y compris le Comité mixte de coopération économique, scientifique et technologique et le Dialogue stratégique des hauts fonctionnaires.

Les deux parties se sont déclarées satisfaites de la mise en œuvre effective du Plan d'action 2017 - 2019 entre le Vietnam et la Malaisie dans tous les domaines de coopération et se sont félicitées des discussions entamées entre les deux parties sur le nouveau Plan d'action pour la période du 2020 - 2025.

Les Premiers ministres se sont félicités de la création du Groupe d'amitié des parlementaire Malaisie - Vietnam par le biais d'un échange de lettres entre les deux parties. La création du groupe d'amitié renforcera encore les relations parlementaires et la coopération entre le Vietnam et la Malaisie.

Les deux Premiers ministres sont convenus d'intensifier les échanges bilatéraux dans le domaine de la défense via par la création rapide du comité de haut niveau sur la coopération en matière de défense.

Les deux parties ont convenu de tenir la première réunion du Comité de haut niveau sur la coopération en matière de défense qui se tiendra au Vietnam en 2019.

Les deux parties sont également convenues de tenir la première réunion du groupe de travail mixte sur la criminalité transnationale dans le cadre du mémorandum d'accord signé en 2015 sur la coopération en matière de prévention et de lutte contre la criminalité transnationale.

Les deux parties ont réaffirmé leur volonté de renforcer encore la coopération en matière de prévention de la criminalité transnationale et de la cybercrime, ainsi que d'autres criminalités liées à la drogue, à la piraterie, au terrorisme et à l'immigration clandestine. Des cadres juridiques seront établis pour renforcer la coopération dans ce domaine, notamment en accélérant la négociation d'un mémorandum d'accord sur les activités de coopération juridique, d'un accord de coopération en matière de lutte contre la traite des êtres humains et d'un accord sur le transfèrement international des prisonniers / condamnés. Les deux parties ont réaffirmé leur engagement à ne permettre à aucune organisation ni à aucun individu d'utiliser le territoire d'un pays pour mener des activités hostiles à l'autre.

Les deux parties ont affirmé leur engagement à respecter les lois nationales et internationales, ainsi qu’à les appliquer de manière juste et objective aux citoyens de l'une ou l'autre partie lorsqu'ils ont été arrêtés et sous enquête de l'autre.

Les deux parties ont fait part de leurs préoccupations concernant les problèmes d'empiètement de navires et de pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Les Premiers ministres ont réaffirmé qu'ils poursuivaient leurs efforts pour s'attaquer à la pêche INN, notamment par le partage d'informations dans le cadre du mémorandum d'accord disponible sur la coopération agricole entre la Malaisie et le Vietnam. Le Vietnam a salué le traitement humain et le rapatriement rapide des équipages et des pêcheurs appréhendés par la Malaisie, et a souligné ses efforts en cours pour sensibiliser le public à la pêche responsable et mettre en place des mécanismes pour relever les défis de la pêche INN.

Les deux Premiers ministres ont noté avec satisfaction les progrès remarquables accomplis dans la coopération économique bilatérale, notamment la croissance à deux chiffres du commerce total, qui a atteint 13,3 milliards de dollars en 2018. Les deux parties devraient travailler ensemble et redoubler d'efforts pour renforcer le partenariat économique stratégique entre les deux pays.

Les deux parties sont convenues de promouvoir l'importation et l'exportation mutuelles des produits de chaque pays, y compris les produits électriques et électroniques, les produits pétroliers, chimiques, métalliques, les machines, l'équipement et les pièces, les produits agricoles, l'huile de palme, les produits halal et les fruits de mer, ainsi que des vêtements et textiles, et porter le commerce total à 15 milliards de dollars ou plus d'ici 2020.

La Malaisie s'est félicitée de la volonté du Vietnam de continuer à exporter du riz à des prix concurrentiels sur le marché malaisien, sur la base du Mémorandum d'accord sur la coopération dans le commerce du riz entre VinaFood II et Bernas de Malaisie, ainsi que d'autres accords et documents de coopération connexes. La Malaisie fournirait des informations sur les réglementations concernant les aliments halas aux autorités vietnamiennes compétentes, et les deux parties sont convenues de faciliter l’entrée de produits, y compris des produits et des services halal, sur le marché intérieur de l’autre.

Les deux parties ont convenu d’organiser les activités de promotion de l’investissement, d’accélérer les investissements dans les secteurs potentiels comme le pétrole, les technologies, les informations, la production intelligente, l’intelligence artificielle, l’industrie 4.0, le traitement des eaux usées, la logistique… Elles ont encouragé les investisseurs à régler leurs différends commerciaux en suspens.

Elles ont décidé de renforcer la coopération dans l’emploi, salué l’organisation d’une réunion du Groupe de travail commun sur l’application du Protocole d’accord sur la sélection et l’utilisation des travailleurs signé en 2015.

Le Vietnam et la Malaisie ont apprécié la signature du Protocole d’accord sur la coopération éducationnelle en mars 2019. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a remercié le gouvernement malaisien d’accorder des formations en faveur des cadres vietnamiens à travers le Programme de coopération technique de Malaisie.

Les deux pays sont tombés d’accord sur le renforcement des échanges culturels, artistiques et touristiques, l’achèvement du contenu de l’Accord de transport aérien pour une signature prochaine. Ils ont souhaité stimuler les échanges entre organisations, associations, organes et aussi accélérer la coopération décentralisée.

A propos des questions régionales et internationales, les deux Premiers ministres ont convenu d’intensifier les consultations et dialogues pour régler les défis, dont le terrorisme, la criminalité transnationale, le changement climatique, les catastrophes naturelles, la sécurité des ressources d’eau, alimentaire et énergétique, les déchets plastiques.

Les deux dirigeants ont insisté sur l’importance du maintien de la solidarité et du rôle central de l’ASEAN, la réalisation complète et efficace de la Vision de la Communauté de l’ASEAN 2025. Ils ont salué l’adoption du Point de vue de l’ASEAN sur l’Océan indienne-Pacifique et réaffirmé l’engagement d’édifier la Communauté de l’ASEAN unie, autonome, créative, résiliente et jouant un rôle central dans la structure régionale.

Les deux parties ont réaffirmé l’importance de soutenir la liberté commerciale et l’égalité, le système commercial multilatéral ouvert, inclusif, transparent et basé sur le droit. Les deux pays coopéreront étroitement lors des négociations pour parvenir bientôt à la signature de l’Accord de partenariat économique intégral régional.

Ils ont souligné la nécessité de maintenir la paix, la stabilité, la sécurité et la prédominance de la loi dans la région, dont la Mer Orientale, tout en exprimant leur inquiétude face aux évolutions récentes complexes dans cette zone maritime.

Ils ont convenu de régler les différends par les mesures pacifiques, de ne pas recourir à la violence ou menacer d’y recourir, dans le respect des processus juridiques et diplomatiques, des principes du droit international, dont la Convention des Nations Unis sur le droit de la mer de 1982.

Ils ont insisté sur l’importance de la retenue ; de non militarisation ; de l’application des obligations juridiques ; du respect de la souveraineté, du droit souverain et de la juridiction des pays côtiers ; de la prédominance du droit ; d’éviter les actes aggravant les tensions.

Enfin, ils ont affirmé le soutien de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale et de l’achèvement prochain du Code de conduite en Mer Orientale.

VNA/NDEL