Le Vietnam apprécie la politique de « regard vers l’Est » de la Russie

Mercredi, 04 septembre 2019 à 14:30:54
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre des Affaires étrangères Tô Anh Dung (centre) lors du séminaire. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam apprécie la politique de « regard vers l’Est » de la Russie qui répond à ses propres intérêts.

Lors d’un séminaire organisé le 4 septembre dans le cadre du 5e Forum économique oriental (EEF) en cours en Russie, le ministre vietnamien des Affaires étrangères Tô Anh Dung a déclaré que le Vietnam appréciait la politique de « regard vers l’Est » de la Russie dont l’accent était mis sur la promotion de l’intégration internationale et l’encouragement des pays à adhérer aux accords de libre-échange avec l’Union économique eurasienne (UEE). Cette politique qui reflète les efforts russes pour stimuler la libéralisation du commerce au service de son développement économique répond aux intérêts des pays de la région dont le Vietnam, a-t-il indiqué.

Selon le vice-ministre vietnamien, en mettant en œuvre sa politique en Asie-Pacifique, la Russie et ses partenaires obtiendront des résultats concrets contribuant à la paix, à la stabilité et à la prospérité dans la région et dans le monde.

Vers une coopération renforcée Vietnam-Russie

Tô Anh Dung a souligné les similitudes entre les orientations de développement économique du Vietnam et de la Russie, qui accordent la priorité au développement technologique, au libre-échange et aux investissements de haute qualité.

Le pétrole, l’énergie et le commerce constituent des secteurs phares de la coopération entre les deux pays. Les joint-ventures bilatérales pétrolières et gazières telles que Vietsovpetro, Rusvietpetro et Gazpromviet opèrent de manière efficace dans les territoires et les plateaux continentaux du Vietnam et de la Russie, tandis que les échanges bilatéraux ont augmenté après la signature de l'accord de libre-échange Vietnam-UEE en 2015, pour atteindre 4,5 milliards de dollars en 2018.

Pour concrétiser l’objectif de porter les échanges commerciaux bilatéraux à 10 milliards de dollars en 2020, le responsable vietnamien a suggéré aux deux pays de faire du pétrole et du gaz un secteur de coopération stratégique et à long terme.

Vue générale du séminaire. Photo : NDEL.

Le Vietnam, a-t-il ajouté, souhait attirer davantage d’investissements russes et investir en Russie dans les domaines avantageux tels que l’énergie, l’exploitation minière, l'industrie de transformation et le développement des infrastructures. Le Vietnam est prêt à fournir aux entreprises installées en Extrême-Orient russe une main d’œuvre hautement qualifiée et à exporter davantage de produits agricoles, sylvicoles, aquatiques et de consommation courante vers ce marché, a affirmé Tô Anh Dung.

Au cours du séminaire, les délégués des pays d’Asie et de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) ont proposé des mesures visant à promouvoir le développement de l’Extrême-Orient russe et à renforcer la coopération entre cette région et les pays asiatiques.

Le 5e Forum économique oriental s’est officiellement ouvert le 4 septembre dans la ville russe de Vladivostok avec la participation de plus de 8 000 délégués venus de plus de 50 pays à travers le monde. Le Vietnam y est représenté par le Vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung.

Organisé pour la première fois en 2015, le Forum économique oriental vise à attirer les investissements dans l’Extrême-Orient russe et à promouvoir la coopération au développement de cette zone. Lors de l’édition de 2018, 220 conventions et contrats ont été signés, cumulant une valeur totale de plus de 3 000 milliards de roubles, soit l’équivalent de 45 milliards de dollars.

NDEL