Conférence-bilan sur la délimitation et le bornage de la frontière terrestre Vietnam-Cambodge

Samedi, 05 octobre 2019 à 16:16:24
 Font Size:     |        Print
 

La conférence-bilan sur la délimitation et le bornage de la frontière terrestre Vietnam-Cambodge pendant la période 2006-2019. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc et son homologue cambodgien Samdech Techo Hun Sen ont conjointement présidé samedi 5 octobre à Hanoï la conférence-bilan sur la délimitation et le bornage de la frontière terrestre entre le Vietnam et le Cambodge pendant la période 2006-2019.

D’une longueur de 1 245 km, la frontière terrestre entre le Vietnam et le Cambodge sépare dix provinces vietnamiennes de neuf provinces cambodgiennes. Sur la base des Traité signés, les deux pays ont commencé la délimitation et le bornage de la frontière terrestre commune en 1986. Jusqu’à la fin de décembre 2018, environ 84% des travaux de démarcation et de bornage ont été achevés. Selon le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, il s'agit d'un résultat extrêmement important du processus de règlement de la question frontalière entre les deux parties.

Selon le chef du Gouvernement vietnamien, la signature du traité complémentaire aux Traités de 1985 et de 2005 concernant la délimitation de la frontière entre les deux pays, et du protocole sur la délimitation et le bornage de la frontière terrestre commune, créera un cadre juridique important pour la gestion de la frontière commune, tout en assurant le maintien de la sécurité, de la défense et de l'ordre social dans les zones frontalières.

Ces deux documents promouvront également la coopération au développement entre les deux parties, contribuant à édifier une frontière terrestre Vietnam-Cambodge de paix, de stabilité, de coopération et de développement durable.

De son côté, le Premier ministre cambodgien a affirmé que la signature de ces deux documents historiques constituait une avancée digne de fierté dans le processus de traitement de la question frontalière entre les deux pays.

Selon lui, les grandes réalisations en matière de démarcation et de bornage de la frontière terrestre, obtenues par les deux pays, sont dues aux efforts pour trouver des solutions communes fondées sur l'amitié, la fraternité ainsi que sur la sympathie mutuelle des amis durant plusieurs dizaines d'années.

Avec la signature de ces deux documents juridiques, les deux Premiers ministres ont estimé que les avancées des travaux de démarcation et de bornage permettraient de promouvoir la coopération bilatérale dans l’économie, le commerce, ainsi que les échanges entre les deux peuples.

En qualité de représentant du Gouvernement royal cambodgien, le Premier ministre Hun Sen s’est déclaré fier car les deux pays avaient surmonté de nombreuses difficultés et accompliront les travaux de démarcation et de bornage de la frontière terrestre commune.

Il a affirmé la ferme volonté du Gouvernement cambodgien d’édifier une frontière Cambodge-Vietnam basée sur le droit international et les pratiques internationales en vigueur, avant d’appeler les autorités locales et les populations des deux pays à travailler ensemble pour édifier une frontière commune de paix, d’amitié, de coopération et de développement.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au Comité mixte sur la démarcation et le bornage, aux organes et localités concernés des deux pays de collaborer plus étroitement dans ce travail.

Concernant les 16% restants de la frontière commune, les dirigeants des deux pays continueront d’œuvrer pour achever rapidement la démarcation et le bornage, sur la base de la compréhension mutuelle, de la responsabilité, du respect du droit international et des conventions signées par les deux pays.

VNA/NDEL