Cambodge : les journaux apprécient la dernière visite du PM au Vietnam

Mardi, 08 octobre 2019 à 15:26:29
 Font Size:     |        Print
 

Les Premiers ministres vietnamien et cambodgien signent un traité complémentaire au Traité sur la délimitation des frontières nationales de 1985 et au Traité complémentaire signé en 2005 entre le Vietnam et le Cambodge. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - De nombreux journaux cambodgiens, sortis les 6 et 7 octobre, ont publié des articles sur la visite officielle au Vietnam du Premier ministre Samdech Techo Hun Sen, tenue les 4 et 5 octobre.

Les journaux cambodgiens ont souligné que cette visite du Premier ministre Samdech Techo Hun Sen avait pour objet de consolider et développer la coopération entre les deux pays en tous domaines. Ils ont également parlé de la signature de deux documents reconnaissant l’achèvement de 84% des travaux de délimitation et de bornage de la frontière terrestre commune.

Dans un article consacré à cet événement, Phnom Penh Post a cité les propos du Premier ministre cambodgien, selon lesquels la signature de ces deux documents, le 5 octobre à Hanoï, était une grande avancée pour s’orienter vers une résolution complète du problème frontalier entre le Cambodge et le Vietnam, contribuant à garantir la paix et le développement des zones frontalières.

Phnom Penh Post a également rapporté des analyses du directeur de l’Institut des relations internationales du Cambodge, Kin Phea. Ce dernier a indiqué que la visite du Premier ministre cambodgien avait contribué à intensifier les relations avec le Vietnam dans divers secteurs, dont le commerce et l’investissement. Selon lui, un traité complémentaire sur la délimitation de la frontière terrestre commune aidera à résoudre les questions frontalières entre les deux nations.

De son côté, Khmer Times a cité la Déclaration commune Vietnam-Cambodge publiée à l’occasion de la visite du chef du gouvernement cambodgien au Vietnam, laquelle a affirmé que la signature des documents frontaliers à Hanoï marquait un jalon historique dans le processus de résolution de la question liée à la frontière terrestre entre les deux pays.

S’agissant de la Mer Orientale, les journaux cambodgiens ont indiqué que les deux parties avaient insisté sur la nécessité de régler les tensions actuelles dans cette zone maritime par la voie pacifique, conformément au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM). Les deux parties avaient également réaffirmé la position de l’ASEAN sur la Mer Orientale, mentionnée dans les récentes déclarations, notamment le communiqué conjoint de la 52e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (AMM-52).

Les journaux cambodgiens ont par ailleurs annoncé que les deux pays avaient signé sept conventions de coopération importantes qui permettraient de consolider et d’approfondir les relations bilatérales. Les deux parties s’étaient déclarées convaincues que les échanges commerciaux bilatéraux atteindraient plus de 5 milliards de dollars en 2019 et continueraient d’augmenter dans les prochaines années. Selon le Premier ministre Samdech Techo Hun Sen, le commerce bilatéral dispose de potentiels pour se chiffrer à plus de 10 milliards de dollars.

VNA/NDEL