Le Vietnam entame sa présidence du Conseil de Sécurité de l’ONU

Vendredi, 03 janvier 2020 à 11:02:55
 Font Size:     |        Print
 

Le représentant permanent du Vietnam auprès des Nations Unies, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, plante le drapeau du Vietnam aux côtés de ceux des membres du Conseil de sécurité de l'ONU. Photo : NT.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam a entamé jeudi sa présidence tournante du Conseil de Sécurité de l’ONU pour le mois de janvier. Cette activité a marqué le début du mandat de deux ans (2020-2021) du Vietnam en tant que membre non permanent de la plus haute instance onusienne.

Le représentant permanent du Vietnam auprès des Nations Unies, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, a affirmé que le Vietnam ferait de son mieux pour assurer le respect de la Charte de l’ONU et promouvoir le multilatéralisme. Il a exprimé l’espoir de recevoir le soutien des autres membres durant le mandat du Vietnam au Conseil de sécurité de l’ONU.

Le même jour, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté le programme de travail proposé par le Vietnam pour le mois de janvier 2020 avec 12 réunions publiques et 15 réunions à huis clos sur la situation au Moyen-Orient, la Syrie, le Yémen, l’Afrique de l’Ouest, le Sahel, le Mali, la Libye, l’Asie centrale et Chypre.

Les pays membres du Conseil de Sécurité se sont dits favorables à la proposition du Vietnam d’organiser une séance de discussion sur la promotion du respect de la Charte de l’ONU le 9 janvier et une réunion sur la coopération entre l’ONU et l’ASEAN en matière de maintien de la paix et de la sécurité mondiale le 23 janvier.

Les propositions témoignent du souhait du Vietnam d’améliorer l’efficacité du partenariat intégral entre l’ASEAN et l’ONU pour les intérêts communs des pays de l’ASEAN et de la communauté internationale.

Selon la Charte de l’ONU, le Conseil de sécurité a pour première responsabilité le maintien de la paix et de la sécurité dans le monde entier. Le Conseil est composé de cinq membres permanents, à savoir la Chine, les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et la Russie, et de dix membres non permanents élus pour des mandats d’une durée de deux ans.

La présidence du Conseil de Sécurité tourne parmi les membres de cette instance onusienne sur un mois, selon l’ordre alphabétique du nom des pays en anglais.

NDEL