Le Vietnam et le Japon conviennent de renforcer la confiance politique

Mardi, 07 janvier 2020 à 08:02:14
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh (à droite) et le ministre japonais des Affaires étrangères, Motegi Toshimitsu. Photo : baoquocte.vn.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et le Japon sont convenus de promouvoir les liens économiques mondiaux, grâce à la mise en œuvre efficace de l'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) et à la signature rapide de l'Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP).

Lors d’un entretien tenu le 6 janvier à Hanoi avec le ministre japonais des Affaires étrangères, Motegi Toshimitsu, en visite au Vietnam, le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh, a réaffirmé que le Vietnam considérait le Japon comme un partenaire de premier rang.

Il a également demandéle soutien du gouvernement japonais pourl'intégration des entreprises vietnamiennes auxchaînes mondiales d'approvisionnement, ainsi que l'entrée des produits agricoles vietnamienssur le marché japonais.

Après avoir appelé à davantage d'investissements japonais dans l'agriculture de hautes technologies et l'industrie auxiliaire, il a demandé que Tokyo aide Hanoipour protéger l'environnement et répondre aux changements climatiques.

À cette occasion, Pham Binh Minh a annoncé l'approbation du gouvernement vietnamien à la proposition du Japon concernant l'ouverture de son consulat à Dà Nang (au Centre), et a demandé à Tokyo de simplifier les conditions d'entrée pour les citoyens vietnamiens.

Pour sa part, MotegiToshimitsu a souligné que le Japon attachait de l'importance et aspirait à approfondir ses liens avec le Vietnam, tout en étant disposé à coopérer étroitement avec lui, afin que cette année il puisse assumer avec succès la présidence de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et la position de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021.

Les deux dirigeants sont convenus de maintenir les échangesde délégations et de promouvoir les mécanismes existants de dialogue et de coopération, tout en favorisant la collaboration dans les domaines de l'investissement, du commerce, de la fourniture de l'aide publique au développement (APD), de la formation des ressources humaines et de la réponse aux changements climatiques.

Ils se sont également engagés à se coordonner étroitement dansles échanges de travailleurs et d'apprentis afin de garantir leurs intérêts légitimes.

Se référant à la tension en mer Orientale, ils sont convenus de l'importance de maintenir la paix, la sécurité et la liberté de navigation maritime et aérienne dans ces eaux, conformément au droit international, en particulier la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) de 1982.

Lors de la rencontre, les deux parties ont signé des documents concernantdeux projets de coopération. Un portant sur le projet de drainage et de traitement des eaux usées dans la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (au Nord-Est) qui utilisera 11,891 milliards de yen de l’APD du Japon. Un autre projet sur la désintoxication de la dioxine bénéficie d’une aide non remboursable du Japon de 2,7 millions de dollars.

NDEL