Le Vietnam souhaite renforcer sa coopération avec la France

Dimanche, 02 février 2020 à 00:20:37
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (à droite) et l’ambassadeur de France au Vietnam Nicolas Warnery. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam souhaite renforcer sa coopération avec la France, notamment dans le commerce, l’adaptation aux changements climatiques ou encore l’aviation.

C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc, en recevant le 31 janvier à Hanoi l’ambassadeur de France au Vietnam Nicolas Warnery.

Le PM Nguyên Xuân Phuc s’est félicité du développement vigoureux des relations Vietnam-France en 2019, comme en témoigne le maintien régulier des échanges de délégations de haut rang.

Il a profité de cette occasion pour remercier la France d’avoir soutenu l’élection du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021.

Le PM vietnamien a plaidé pour une collaboration plus étroite entre le Vietnam et la France lors des forums internationaux, ce qui contribuera à la garantie de la paix et de la sécurité mondiale.

Appréciant la position de la France vis-à-vis du dossier de la Mer Orientale, le chef du gouvernement vietnamien a demandé au pays de poursuivre son rôle actif et constructif dans la région. Il a pris en haute estime les engagements et les initiatives de la France concernant les défis globaux tels que le changement climatique, le développement durable, le multilatéralisme et la libéralisation du commerce.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a remercié la France d’avoir aidé le Vietnam dans l’édification du portail national de la fonction publique (une plate-forme électronique permettant de relier le gouvernement aux citoyens et aux entreprises), le développement de l’e-gouvernement et la résilience aux changements climatiques.

Comme le potentiel de coopération vietnamo-française reste encore énorme, notamment dans le commerce et l’investissement, le PM Nguyên Xuân Phuc a affirmé la volonté du Vietnam de collaborer étroitement avec la France dans les secteurs à fort potentiel.

Le gouvernement vietnamien, quant à lui, s’engage à continuer à créer les meilleures conditions possibles aux entreprises françaises en activité au Vietnam.

À propos du nouveau coronavirus, le PM Nguyên Xuân Phuc a souligné la détermination du gouvernement vietnamien à prendre des mesures rigoureuses et synchrones pour limiter la propagation du virus, assurer la transparence des informations et encourager tous les habitants à participer à la prévention et à la lutte contre l’épidémie.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a enfin transmis l’invitation du Secrétaire général du Parti communiste et Président vietnamien Nguyên Phu Trong au Président français à effectuer bientôt une visite officielle au Vietnam.

Pour sa part, l’ambassadeur français Nicolas Warnery a hautement apprécié les efforts du Vietnam dans la prévention et la lutte contre le nouveau coronavirus.

Il a promis de faire de son mieux durant son mandat au Vietnam pour matérialiser les accords conclus lors des dernières visites de haut niveau entre les deux pays.

Comme le Vietnam et la France œuvrent toujours pour la promotion du commerce multilatéral et le respect du droit international, l’ambassadeur Nicolas Warnery a affirmé la volonté de son pays de soutenir le rôle du Vietnam en tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour 2020-2021. Selon lui, le Vietnam a bien assumé la présidence du Conseil de sécurité en janvier 2020, contribuant activement à la garantie de la paix et de la sécurité mondiale.

S’agissant du dossier de la Mer Orientale, l’ambassadeur français a réaffirmé le soutien de son pays pour le respect du droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies pour le droit de la mer de 1982.

La France s’engage à presser le Parlement européen de ratifier les Accords de libre-échange et de protection des investissements entre le Vietnam et l’Union européenne dans les meilleurs délais, a noté l’ambassadeur Nicolas Warnery.

Il a aussi affirmé que la France était prête à dynamiser sa coopération avec le Vietnam dans les domaines aussi divers que la défense, la sécurité, la lutte contre la criminalité, les sciences, les technologies, l’éducation, la santé, le gouvernement électronique, l’environnement et la culture.

Le diplomate français a enfin souhaité bénéficier du soutien des autorités vietnamiennes pour le lancement du projet de construction d’un espace français à Hô Chi Minh-Ville.

NDEL