Le Vietnam exprime le soutien à l'amélioration des méthodes de travail du Conseil de Sécurité

Samedi, 16 mai 2020 à 11:43:18
 Font Size:     |        Print
 

L'image de la discussion ouverte en ligne sur la procédure et les méthodes de travail. Photo : UN.

Nhân Dân en ligne - Au nom de 10 pays non permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies, le Vietnam soutient l'amélioration des méthodes de travail, a annoncé l’après-midi le 16 mai la Mission vietnamienne auprès des Nations Unies.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu le 15 mai à New York aux États-Unis, une discussion ouverte en ligne sur la procédure et les méthodes de travail. Il s'agit d'une réunion annuelle des membres du Conseil de Sécurité et des pays membres des Nations Unies pour discuter de la réforme des procédures et des méthodes de travail du Conseil de sécurité.

Lors de la réunion, l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission vietnamienne auprès de l'Organisation des Nations Unies, a pris la parole au nom des 10 pays membres non permanents du Conseil de sécurité (ci-après dénommé E10), en soulignant les points de vue, étant également l’engagement de E10 au renforcement de la transparence, de l'efficience, de l'efficacité, l'inclusivité et la flexibilité du Conseil de Sécurité pour remplir les missions assignées par la Charte des Nations Unies, en particulier dans le contexte où il y a de plus en plus de défis au multilatéralisme et de difficultés causées par l'instabilité dans le monde.

L'ambassadeur a salué un certain nombre d'efforts récents du Conseil de sécurité dans l'élaboration d'instruments de méthodes et de principes opérationnels pour accroître la transparence et l'efficacité, ainsi que les efforts du Conseil de sécurité pour maintenir les activités face aux difficultés en raison de la pandémie de COVID-19.

En outre, il a déclaré que le Conseil de Sécurité devait accroître son inclusivité, notamment en tirant le meilleur parti de la participation et de la contribution des membres non permanents au second mandat de deux ans ; soulignant la nécessité de continuer à assurer la mise en œuvre des principes de travail établis, d'échanger et de débattre constamment pour réformer les méthodes de travail du Conseil de Sécurité et de ses agences, ainsi que de promouvoir les efforts pour la réforme du Conseil de sécurité.

Le chef de la Mission vietnamienne auprès des Nations Unies a affirmé l'engagement des pays E10 à atteindre l'objectif de renforcer l'efficacité du Conseil de Sécurité. Il s’est également déclaré convaincu de recevoir des commentaires des États membres des Nations Unies afin de continuer à répondre aux attentes des pays pour.

Le Vietnam est le pays coordinateur de l'E10 en mai 2020. Dans cette position, le Vietnam est responsable de la rédaction et de la prise de parole au nom de E10 lors de la réunion. Au cours du processus de préparation, le Vietnam a eu des échanges et des consultations étroites avec les 9 pays non permanents restants afin d'exprimer au mieux l'esprit commun des pays de l'E10 à cet égard, créant ainsi une dynamique pour faire progresser la méthode de travail du Conseil de sécurité.

C'est la deuxième fois que E10 fait une déclaration à ce sujet. En outre, en mai 2020, le Vietnam devrait organiser une réunion en ligne entre les ambassadeurs, les chefs des délégations des pays de l'E10 avec le Secrétaire général des Nations Unies et un certain nombre d'autres activités pour améliorer la coordination et la coopération entre ces pays.

NDEL