ASEAN 2020 : le Laos apprécie hautement le succès du Vietnam à diriger l’ASEAN

Samedi, 27 juin 2020 à 10:51:13
 Font Size:     |        Print
 

Thongphane Savanphet, vice-ministre des Affaires étrangères et chef du SOM ASEAN du Laos. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – Le Vietnam a rempli son rôle de président de l’ASEAN au cours des 6 derniers mois et organisé avec succès le 36e Sommet de l’ASEAN. C’est ce qui a été déclaré par Thongphane Savanphet, vice-ministre des Affaires étrangères et chef du SOM ASEAN du Laos, lors d’une interview le 26 juin avec le média vietnamien.

Évaluant les résultats du 36e Sommet de l’ASEAN, le vice-ministre Thongphane Savanphet a félicité le Vietnam pour l’organisation réussie de la conférence et hautement apprécié la capacité du Vietnam à présider l’ASEAN. Selon le chef du SOM ASEAN du Laos, lors de cette conférence, les dirigeants des pays de l’ASEAN ont discuté de nombreuses questions, en particulier la prévention, la gestion et la lutte contre la propagation de l’épidémie de COVID-19, en se concentrant sur la coordination entre les pays membres dans la réponse à l’impact de la pandémie.

L’ASEAN a décidé de créer un fonds de l’ASEAN pour faire face à la propagation du COVID-19, d’établir un stock de matériel médical pour lutter contre le COVID-19 et les autres maladies dangereuses dans le futur, et de rédiger un plan de l’ASEAN pour rétablir l’économie dès que l’épidémie sera contrôlée. En outre, les dirigeants de l’ASEAN ont également hautement apprécié la coopération entre les parties en matière de prévention du COVID-19 à travers le soutien réciproque et les discussions sur la façon de traiter les problèmes urgents, en particulier l’assouplissement de certaines mesures de blocus dans le but de relancer les industries fortement touchées par le COVID-19 telles que le tourisme et l’industrie des transports, et d’aider les personnes impactées, en particulier les travailleurs touchés par l’épidémie de COVID-19.

Selon le chef adjoint de la diplomatie laotienne, les dirigeants de l’ASEAN ont également discuté des moyens de renforcer la cohésion de la communauté de l’ASEAN dans le contexte des défis de la région et du monde, en parvenant à un consensus à propos de continuer à se concentrer sur la mise en œuvre de la Vision 2025 de l’ASEAN, en particulier la construction des trois piliers principaux que sont la politique et la sécurité, l’économie et la culture, et la société.

De plus, à l’égard de certains pays et régions cherchant à devenir des partenaires de dialogue et de développement de l’ASEAN, les dirigeants de l’ASEAN sont très intéressés par la manière d’étendre leurs relations, mais encore de conserver la solidarité et le rôle central de l’ASEAN.

En outre, les dirigeants de l’ASEAN ont échangé sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun. Selon le chef de la délégation laotienne, bien que ce temps d’échange soit court, les dirigeants de l’ASEAN ont discuté de manière franche et efficace conformément aux objectifs fixés.

En ce qui concerne les priorités de l’ASEAN au cours des 6 mois derniers de 2020, le chef du SOM ASEAN du Laos a déclaré que l’ASEAN se concentrerait sur la question la plus urgente qui consiste à résoudre les difficultés, en particulier la question de l’impact de l’épidémie de COVID-19 sur la vie des gens, l’économie et la société. L’épidémie de COVID-19 a provoqué le déclin de l’économie régionale, voire une décroissance de nombreuses économies à travers le monde. Les dirigeants de l’ASEAN considèrent donc cette réalité comme une question prioritaire à laquelle l’ASEAN devrait coopérer ensemble.

La deuxième priorité est de poursuivre la mise en œuvre du plan de construction des 3 piliers de l’ASEAN, la politique et la sécurité, l’économie et la culture, et la société.

La troisième priorité est que l’ASEAN continuera à mettre en œuvre le plan directeur sur la connexion de l’ASEAN d’ici 2025, ce qui est important dans la promotion de la circulation des personnes et des marchandises. En outre, l’ASEAN accordera également la priorité à l’Initiative d’intégration de l’ASEAN, afin que les économies des pays membres de l’ASEAN ne connaissent aucun écart.

Selon le vice-ministre laotien, l’une des priorités économiques est l’Accord global de partenariat régional et comment faire pour que les 15 pays puissent signer cet accord d’ici la fin de cette année.

En outre, le diplomate laotien a souligné ce que les technologies de l’information avaient apporté pendant la pandémie. L’ASEAN devrait se concentrer sur la construction de ses infrastructures informatiques et son importance dans le traitement des problèmes ainsi que pour la préparation de l’ère 4.0. Les dirigeants de l’ASEAN sont également intéressés à l’amélioration de la compétitivité des petites et moyennes entreprises et de leur capacité d’attirer des investissements étrangers.

Concernant la présidence de l’ASEAN par le Vietnam durant les 5 prochains mois, le vice-ministre laotien des Affaires étrangères a exprimé sa confiance envers la direction du Vietnam, et s’est dit persuadé que le Vietnam permettrait à l’ASEAN de mettre en œuvre avec succès les diverses initiatives et accords conclus cette année.

NDEL