Le Vietnam, un illustre représentant des valeurs de l’UNESCO

Mardi, 13 octobre 2020 à 17:23:44
 Font Size:     |        Print
 

Michael Croft, directeur de l’UNESCO au Vietnam. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne – Membre de l’UNESCO depuis 1976, le Vietnam a créé, en 1977, une commission nationale chargée de la coopération avec cette institution onusienne. Depuis son adhésion, le Vietnam s’est activement impliqué dans les programmes de l’UNESCO visant à favoriser la paix, le développement, les valeurs culturelles, la solidarité et la coopération entre les nations.

L’UNESCO a pour objectif de contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre les nations, afin d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’Homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples.

La participation vietnamienne

Membre responsable de l’UNESCO depuis 44 ans, le Vietnam est le digne représentant des valeurs fondamentales que prône l’organisation, a affirmé Michael Croft, directeur de l’UNESCO au Vietnam.

« Le Vietnam est devenu membre de l’UNESCO en 1976, un an après la fin de la guerre contre les États-Unis. De cette guerre, le Vietnam est sorti victorieux, réunifié, indépendant et autonome. Vous représentez parfaitement les valeurs de l’UNESCO fondées sur la solidarité, la tolérance, la diversité et l’harmonie. Hanoï est d’ailleurs la première ville en Asie-Pacifique à avoir été élue Ville pour la paix en 1999.»

Doté d’une diversité naturelle extraordinaire et d’une richesse culturelle exceptionnelle, le Vietnam compte vingt-quatre patrimoines matériels, immatériels et naturels mondiaux reconnus par l’UNESCO. Préserver et valoriser les patrimoines nationaux et mondiaux sont des missions prioritaires pour le gouvernement vietnamien.

Michael Croft a indiqué : « Le Vietnam est l’un des plus fervents défenseurs du patrimoine culturel. Le Vietnam possède de nombreux patrimoines traditionnels et contemporains. Parallèlement au travail de sauvegarde et de restauration des vestiges millénaires, il est urgent de valoriser le patrimoine contemporain. C’est également la nouvelle orientation de coopération qui sera développée entre l’UNESCO et le Vietnam ».

Vers l’avenir

Face aux nouvelles exigences de la mondialisation et de l’ère numérique, le Vietnam et l’UNESCO ont décidé de changer leur méthode de coopération. Dans le cadre de leur programme 2020-2021, l’UNESCO a mis en œuvre diverses initiatives pour faire de Hanoï une ville créative et dynamique.

En 2020, le Vietnam, président de l’ASEAN, a intégré plusieurs projets de l’UNESCO dans l’agenda de l’Association. Sous l’égide de Hanoï, l’ASEAN a convoqué de nombreuses réunions aux fins de réfléchir sur les divers moyens de développer durablement le tourisme, les ressources humaines, la coopération parlementaire en matière culturelle et éducative. Le Vietnam a aussi aidé les autres États membres du bloc à réaliser plusieurs objectifs définis dans l’agenda de l’UNESCO.

VOV/NDEL