Vietnam : mise en œuvre active des dispositions du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires

Vendredi, 26 février 2021 à 14:24:28
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, signe le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires au siège des Nations Unies, à New York (États-Unis), le 22 septembre 2017. Photo : Baoquocte.

Nhân Dân en ligne – Le 18 février, le Vietnam a soumis une déclaration nationale au Secrétaire général des Nations Unies concernant le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires ratifié en 2018.

Dans la Déclaration nationale adressée au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, en vertu des dispositions de l’article 2 du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, le Vietnam a affirmé qu’il n’avait jamais possédé, recelé ou contrôlé une arme ou un dispositif explosif nucléaires. En outre, il n’y a aucune arme ou aucun dispositif explosif nucléaire possédé, recelé ou contrôlé par un autre pays sur le territoire vietnamien ou n’importe où sous sa juridiction ou son contrôle.

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires est officiellement entré en vigueur le 22 janvier 2021, avec 52 ratifications et 88 signataires. Il a été adopté lors de la Conférence des Nations Unies, à New York (États-Unis) du 15 juin au 7 juillet 2017, pour négocier un document juridique contraignant sur l’interdiction et s’orienter vers l’élimination complète des armes nucléaires.

Sur la base d’une position cohérente pour soutenir les efforts internationaux de lutte contre la prolifération, d’approche progressive en matière de non-prolifération et de respect du droit d’utiliser l’énergie atomique à des fins pacifiques, le Vietnam a activement négocié l’élaboration du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires depuis 2017 et a été le 10e pays à le ratifier le 16 mai 2018.

La ratification et la mise en œuvre rapides des dispositions du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires par le Vietnam montrent la participation et la contribution responsable du pays aux travaux de la communauté internationale. Elles constituent une étape essentielle visant à appliquer efficacement le Traité et à consolider les cadres juridiques et mécanismes internationaux de lutte contre la prolifération des armes nucléaires.

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires est le premier traité multilatéral de désarmement nucléaire entré en vigueur en 1990. Le Traité est un document important, qui impose pour la première fois un instrument juridiquement contraignant visant à interdire les armes nucléaires en vue de leur élimination complète.

L’élaboration du Traité démontre l’aspiration commune de l’humanité à un monde pacifique sans armes nucléaires, contribuant au renforcement de l’institution mondiale de lutte contre la prolifération et le désarmement nucléaires.

NDEL