Nguyên Hông Thao sera le candidat du Vietnam à la Commission du droit international

Dimanche, 28 février 2021 à 21:12:09
 Font Size:     |        Print
 

L’ambassadeur vietnamien, Nguyên Hông Thao. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne — Les missions permanentes du Vietnam auprès des Nations Unies, à New York aux États-Unis et à Genève en Suisse, ont récemment envoyé des notes diplomatiques à l’ONU et aux différents pays pour les informer de la candidature de l’ambassadeur vietnamien, Nguyên Hông Thao, à la Commission du droit international (CDI) pour le mandat 2023-2027, lançant officiellement la campagne de réélection pour l’organe juridique de l’ONU.

En 2016, Thao est devenu le premier Vietnamien à être élu membre de la CDI. Pendant son mandat, de 2017 à 2022, il a activement participé à la promotion des résultats de recherche de la CDI, pris la parole et participé aux discussions de l’organe.

Avec ses connaissances et ses expériences, il a émis des jugements pertinents sur des sujets traditionnels, tels que l’héritage national et le règlement des litiges internationaux.

De plus, il a également contribué au fait que les pays en voie de développement puissent exprimer leurs inquiétudes sur les sujets nouveaux et non traditionnels. Il a activement participé aux discussions sur de nombreux sujets tels que la protection de l’atmosphère et la protection de l’environnement dans les conflits armés.

Il a aussi fermement soutenu le fait que la CDI mène des recherches sur l’élévation du niveau de l’eau de mer et introduit cette question au programme de travail à long terme de la commission.

Avec ses connaissances approfondies sur les droits de la mer et de l’environnement, Nguyên Hông Thao a contribué de manière significative au premier rapport du Groupe de recherche sur l’élévation du niveau de la mer et son lien avec le droit international, en 2020.

En novembre 2020, avec d’autres nombres de la CDI, le diplomate vietnamien a prononcé un discours lors de la 6e réunion de cet organe juridique sur le thème « Conséquences juridiques des épidémies : évaluation des dix derniers mois ».

Il a ainsi montré sa sensibilité envers les nouvelles problématiques juridiques qui se posaient constamment dans le monde et dans la région. Ses opinions ont été hautement appréciées par ses collègues et les membres de la CDI.

Il a promu son rôle dans le resserrement de liens entre les membres de la CDI afin de renforcer les échanges entre les chercheurs juridiques et les praticiens du droit international au Vietnam et à l’étranger. Il a également été conférencier dans de nombreuses universités et séminaires prestigieux de la région.

En 2018, il a été élu deuxième vice-président de la CDI à l’occasion du 70e anniversaire de la fondation.

Nguyên Hông Thao est l’un des dix candidats de l’Asie-Pacifique à la CDI pour le mandat 2023-2027. L’élection aura lieu en novembre 2021 à New York.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: