Les universités canadiennes accordent des aides aux étudiants vietnamiens

Samedi, 11 avril 2020 à 22:58:45
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – Les étudiants vietnamiens qui ont trouvé un emploi mais l’ont perdu à cause de l’épidémie du Covid-19 recevront des subventions provenant des programmes d’aide d’urgence du gouvernement canadien après être certifiés par leurs écoles.

Nguyên Huong Trà, chargée d’affaires de l’Ambassade du Vietnam au Canada, a téléphoné au responsable d’Universités Canada (anciennement l’Association des universités et collèges du Canada) pour demander à ces universités d’aider les étudiants vietnamiens au Canada à stabiliser leur vie au milieu des évolutions complexes du COVID-19.

Lors de l’entretien téléphonique, la partie canadienne a déclaré qu’elle mettrait en œuvre des mesures d’assistance en faveur des étudiants vietnamiens dans le contexte où l’épidémie s’aggrave au Canada.

Les universités relevant d’Universités Canada se sont engagées à autoriser les étudiants vietnamiens de rester dans les dortoirs jusqu’à la fin de l’année scolaire et à leur fournir des soutiens médicaux.

Elles se sont aussi engagées à créer des conditions favorables pour les étudiants vietnamiens souhaitant suivre des cours d’été au Canada qui commenceraient en mai et en juin prochains pour qu’ils puissent suivre les programmes de formation en ligne. Ces élèves obtiendront des crédits comme d’habitude.

L’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté du Canada mettra (mettront) en œuvre des politiques de soutien en faveur des étudiants, élèves, travailleurs étrangers et touristes qui souhaitent prolonger leur visa en ligne.

Le Vietnam se classe au premier rang en Asie du Sud-Est en termes de nombre d’étudiants au Canada, avec plus de 20 000 jeunes.

Le Premier ministre canadien a décidé d’élargir le programme Emplois d’été Canada afin de faire face aux impacts négatifs de l’épidémie du Covid-19.

Dans le cadre de ce programme élargi, les entrepreneurs recevront des subventions équivalentes au SMIC de leurs états. Cette politique pourrait créer 70 000 nouveaux emplois pour les Canadiens âgés de 15 à 30 ans.

NDEL

  Partager cet article