Des entreprises norvégiennes cherchent des partenaires pour développer du LNG au Vietnam

Mardi, 05 novembre 2019 à 10:03:05
 Font Size:     |        Print
 

Le séminaire sur le gaz naturel liquéfié à Hanoi. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - L’Ambassade de la Norvège au Vietnam a organisé le 4 novembre à Hanoï un séminaire sur le gaz naturel liquéfié (LNG).

Le séminaire est une bonne occasion d'aider les entreprises norvégiennes à chercher des partenaires pour investir et développer des solutions, des technologies avancées pour le secteur du LNG du Vietnam.

Partageant sur les besoins d’utilisation du LNG pour l’électricité, un officiel du groupe Electricité du Vietnam-EVN a informé que pour la période 2025-2030, le Vietnam a besoin de construire de nouvelles usines de LNG d’une puissance totale de 15.000 à 19.000 MW en vue de satisfaire aux besoins exponentielles en électricité du pays.

Néanmoins, selon les prévisions, après 2020, des ressources de fourniture du gaz du Vietnam seront en baisse en raison de la chute de la réserve et la lenteur du déploiement de nouveaux gisements. Le Vietnam devra donc importer plus de LNG pour ses usines implantées dans le Sud.

Selon l’ambassadeur de la Norvège au Vietnam, Grete Lochen, dans le contexte actuel, le LNG est une solution remplaçable formidable pour remplacer le charbon et réduire la pollution. Pays de premier rang dans les solutions technologiques pour la chaîne d’approvisionnement du LNG, la Norvège est prête à transférer ses technologies et échanger des expériences en la matière avec le Vietnam.

Suivant le plan d'aménagement de l’industrie du gaz du Vietnam en 2025, et à l'horizon de 2035, le Vietnam devra importer de 1 à 4 milliards de mètres cubes de LNG. Environ 75% du volume de LNG importé sera utilisé dans les usines électriques du Vietnam pour garantir la sécurité des secteurs économiques en développement du pays. Aussi le gouvernement vietnamien encourage-t-il la coopération entre entreprises domestiques et étrangères dans ce domaine LNG.

VNA/NDEL