PetroVietnam achève l’augmentation des réserves de pétrole et de gaz

Vendredi, 31 juillet 2020 à 15:27:21
 Font Size:     |        Print
 

Exploration pétrolière dans le gisement Bach Hô, province de Bà Ria-Vung Tàu (au Sud du Vietnam). Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - PetroVietnam a annoncé que l’exploration du puits Ken Bau-2X, situé dans le bassin du fleuve Rouge au large du plateau continental septentrional du Vietnam, a aidé l’entreprise à achever avant terme son plan d’augmenter les réserves de pétrole et de gaz en 2020.

Selon le Groupe du pétrole et du gaz du Vietnam, Eni Vietnam B.V - l’opérateur du projet - et son partenaire ESSAR E&P détiennent chacun 50% du contrat d’exploitation. En 2020, Ken Bau-2X a été foré à 2 km du premier Ken Bau-1X. Le puits a été creusé le 29 février 2020 et construit en 150 jours.

Eni Vietnam B.V a réalisé deux mini-tests de tige de forage (DST), recueillant un grand nombre d’échantillons de fluide, ce qui montre une accumulation importante d’hydrocarbures dans le puits. Les découvertes d’exploration à Ken Bau-2X en 2020 et à Ken Bau-1X en 2019 ont confirmé l’existence de réserves de pétrole et de gaz dans les zones et les blocs adjacents.

Eni et ESSAR E&P élaborent un plan d’évaluation global pour l’exploitation du pétrole et du gaz dans les zones et effectuent des opérations de forage pour l’exploration des structures similaires dans le bloc sous contrat. Il préparera un rapport sur les réserves et un rapport de développement minier. Ken Bau-1X et 2X devraient être mis en exploitation à partir de 2028.

PetroVietnam a déclaré qu’il s’agissait d’une prémisse cruciale pour les activités d’exploration ainsi que pour la poursuite de l’exploitation dans les régions environnantes, contribuant à promouvoir fortement l’industrie de l’énergie gazière et les produits gaziers dans la région centrale.

Cela devrait également contribuer à assurer la sécurité énergétique nationale et à promouvoir le développement durable du secteur pétrolier et gazier vietnamien à l’avenir. Eni est présent au Vietnam depuis 2013 et exploite actuellement quatre blocs, tous situés dans les bassins sous-explorés de Sông Hông (rivière Rouge) et de Phu Khanh, au large du Centre du Vietnam.

VNA/NDEL