Les énergies renouvelables au cœur de la coopération entre le Vietnam et l’Allemagne

Lundi, 12 octobre 2020 à 10:51:37
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA

Nhân Dân en ligne – Dans les temps à venir, le développement des énergies renouvelables sera l’une des priorités du partenariat stratégique entre le Vietnam et l’Allemagne.

Les énergies renouvelables, une terre fertile pour la coopération entre le Vietnam et l’Allemagne

Dans une interview accordée au journal vietnamien « L’investissement », le conseiller chargé de la coopération au développement de l’ambassade allemande au Vietnam, Sebastian Paust, a révélé qu’au cours de la première semaine de décembre prochain, les deux pays discuteront de leur coopération dans plusieurs domaines, dont les énergies renouvelables.

Les deux parties prévoient de signer un accord intergouvernemental dans lequel l’Allemagne précisera le seuil des aides qu’elle accordera au Vietnam dans les temps à venir, y compris les aides financières et les assistances techniques pour les projets d’énergies renouvelables.

« Le changement climatique constitue un défi commun pour les deux pays. Dans ce contexte, la protection de l’environnement, le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique se trouvent au centre des efforts allemands d’aide au développement au Vietnam », a annoncé Sebastian Paust.

Ainsi, les énergies renouvelables continuent d’être une priorité de la coopération entre le Vietnam et l’Allemagne. Les deux pays ont commencé à coopérer dans le domaine des énergies renouvelables il y a dix ans. Le plus récent accord de coopération bilatérale dans ce domaine a été signé en octobre 2019.

À ce jour, l’Allemagne a versé environ un milliard d’euros (1,17 milliard de dollars) pour financer ses projets de coopération au développement au Vietnam.

Les opportunités d’investissement sont abondantes

Les projets de coopération entre le Vietnam et l’Allemagne dans le domaine des énergies renouvelables sont nombreux. Par exemple, en 2015, les deux pays ont mis en œuvre le projet intitulé « Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique » (projet 4E). Ce projet a été divisé en deux phases : la première de 2015 à 2018 avec une valeur de 3 millions d’euros (3,5 milliards de dollars) et la deuxième de 2018 à 2021 avec une valeur de 12,16 millions d’euros (14,24 millions de dollars). Son objectif principal est d’élaborer les conditions juridiques, règlementaires et institutionnelles et définir les compétences nécessaires, ce qui favorisera les investissements dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Depuis 2017, les deux parties ont mené le projet « Réseaux intelligents pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique » (projet SGREEE) qui prendra fin en juin 2021. Financé par le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement, ce projet est conduit en coopération avec l’Autorité de régulation de l’électricité du Vietnam (ERAV), un organisme relevant du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce, afin d’aider le Vietnam à développer des réseaux électriques intelligents ainsi qu’à moderniser et à automatiser son système de transmission et de distribution de l’électricité.

La coopération entre les deux pays dans ce domaine a offert des opportunités d’investissements importantes aux entreprises allemandes.

La société IB Vogt, par exemple, envisage deux projets d’énergie solaire dans la province de Dak Lak. Lors d’une rencontre qui a récemment eu lieu entre une délégation d’entreprises allemandes et le vice-premier ministre Trinh Dinh Dung, le président du conseil d’administration de IB Vogt, Anton Milner, a dit souhaiter recevoir le soutien du gouvernement et des organismes compétents vietnamiens pour ces projets.

À cet égard, Trinh Dinh Dung a affirmé que le gouvernement vietnamien encourage toujours le développement et l’utilisation efficace des énergies renouvelables en accordant aux investisseurs les meilleures conditions possibles pour développer leurs projets au Vietnam. Actuellement, le Vietnam donne la priorité aux énergies renouvelables en cherchant à diversifier ses ressources énergétiques, car le pays veut protéger l’environnement et se développer durablement.

En septembre dernier, le groupe allemand PNE a travaillé avec les responsables de la province de Binh Dinh afin de demander l’autorisation pour un projet de parc éolien, dont les investissements s’élèveront à 1,5 milliard de dollars. Les dirigeants de PNE ont déclaré que le groupe veut en savoir plus sur les politiques préférentielles que la province de Binh Dinh accorde aux projets d’énergie éolienne, ainsi que sur le processus d’approbation et de développement des projets d’énergie éolienne au Vietnam. Les responsables de Binh Dinh se sont engagés à favoriser la réalisation de ce projet.

À l’heure actuelle, le Vietnam a un grand besoin en énergie pour son développement économique. Le pays prévoit de consommer 90 000 MW vers 2020 et 130 000 MW vers 2030.

L’Allemagne est le partenaire européen le plus important du Vietnam

L’Allemagne est le partenaire européen le plus important du Vietnam. En 2019, les exportations vietnamiennes vers l’Allemagne ont atteint 10,9 milliards de dollars, tandis que les exportations allemandes vers le Vietnam ont été de 4,8 milliards de dollars.

Au cours de six premiers mois de 2020, malgré la pandémie de COVID-19, les exportations vietnamiennes vers le marché allemand ont enregistré une croissance de 1,6 % en glissement annuel.

L’année dernière, les entreprises allemandes ont investi 2,1 milliards au Vietnam dans des projets utilisant des technologies modernes. À présent, l’Allemagne compte 380 entreprises implantées au Vietnam. La tendance continuera de s’accentuer grâce à l’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA), le 1er août.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: