Données sur les femmes et les hommes de 53 minorités ethniques du Vietnam

Mardi, 21 novembre 2017 à 18:51:17
 Font Size:     |        Print
 

Responsable du Bureau de l’UN Women au Vietnam, Elisa Fernandez. Photo: Minh Duy/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Comité gouvernemental chargé des Affaires ethniques, en coordination avec l’Ambassade d’Irlande au Vietnam et l’Entité des Nations Unies pour l’Égalité des sexes et l'Autonomisation des femmes (UN Women), a publié, dans la matinée du 21 novembre, à Hanoï, les résultats de l’analyse des données sur les femmes et les hommes dans l’enquête socioéconomique effectuée chez 53 minorités ethniques du Vietnam en 2015 sous la perspective des sexes.

Cet événement a enregistré la présence de l’ambassadrice d’Irlande au Vietnam, Cait Moran ; de la responsable du Bureau de l’UN Women au Vietnam, Elisa Fernandez ; et des représentants des ministères, branches, secteurs et organes concernés.

Ce projet national vise à recueillir des informations sur la situation socio-économique des 53 ethnies minoritaires, ainsi qu’à édifier une base de données statistiques au service de l’administration publique dans les affaires ethniques.

Prenant la parole lors de cette publication, l’ambassadrice irlandaise a réaffirmé la volonté de l’Irlande dans l’accélération des changements positifs chez les communautés ethniques minoritaires au Vietnam, avant de prendre en haute considération l’enquête socio-économique effectuée chez les 53 minorités du Vietnam, fournissant de riches informations qui permettront de mettre en œuvre de manière efficace des programmes communautaires. Cette enquête fournit aussi plusieurs donnés significatives en matière d’habitat, de moyen de subsidence, d’infrastructure et de services.

La partie irlandaise s’engage à soutenir le Vietnam en général et le Comité gouvernemental chargé des Affaires ethniques en particulier dans les temps à venir, convaincue que la coordination entre les deux pays en la matière obtiendrait de bonnes réalisations, notamment en ce qui concerne les femmes et les enfants des communautés ethniques minoritaires au Vietnam.

Ambassadrice d’Irlande au Vietnam, Cait Moran. Photo: Minh Duy/NDEL.

Pour sa part, la responsable du bureau de l’UN Women au Vietnam, Elisa Fernandez, a hautement apprécié les travaux du Comité gouvernemental chargé des Affaires ethniques dans la promotion de l’égalité des sexes chez les ethnies minoritaires du Vietnam. Elle a souhaité que ce séminaire collecte des avis et mesures visant à atteinte les Objectifs du Millénaire pour le Développement, en conformité avec le principe « Ne laissez personne derrière ».

Actuellement, les communautés ethniques minoritaires sont plus défavorisées en termes d’éducation et d’emploi, de délocalisation, ainsi que d’accès aux services financiers et aux ressources de production.

Dans les zones de minorités ethniques, le taux d’abandon scolaire demeure courant, en particulier au niveau du lycée. Les garçons issus des ethnies minoritaires alphabétisés âgés de 15 ans et plus représentent une proportion de 86,3%, et 73,4% pour les filles ethniques minoritaires.

D’ajouter que le mariage précoce pose d’énormes problèmes dans les régions montagneuses peuplées d’ethnies minoritaires, notamment à l’égard des jeunes abandonnant leur scolarité.

Le séminaire enregistre également la présence des délégués issus des ethnies minoritaires. Photo: Minh Duy/NDEL.

MINH DUY/NDEL