Le Vietnam s’efforce toujours de garantir et de promouvoir les droits de l’homme

Jeudi, 01 mars 2018 à 09:57:04
 Font Size:     |        Print
 

L'ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies, de l'Organisation mondiale du commerce et d'autres organisations internationales à Genève. Photo: VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam s’engage à réaliser strictement ses engagements internationaux concernant la garantie et la promotion des droits de l’homme.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Organisations des Nations Unies (ONU), de l'Organisation mondiale du Commerce et d'autres organisations internationales à Genève, lors d’un débat tenu le 28 février dans le cadre de la conférence de haut rang de la 37e session du Conseil des droits de l’homme de l'ONU en cours à Genève, en Suisse.

Depuis l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'homme il y a 70 ans, la promotion et la garantie des droits économiques, culturels, politiques et sociaux de l’homme ont enregistré des résultats remarquables. Il s’agit de l’une des priorités de premier rang que visent les pays du monde et les organisations internationales, a indiqué Duong Chi Dung.

Le monde doit continuer à faire face à maints défis comme les conflits armés, les inégalités, la pauvreté et les changements climatiques.

Pour résoudre ces défis, l’ambassadeur Duong Chi Dung a appelé la communauté internationale à promouvoir les mécanismes de coopération et de dialogue, à développer les politiques centrées sur la population pour que cette dernière puisse bénéficier des avantages de la mondialisation et de la 4e Révolution industrielle.

Le diplomate vietnamien a souligné les efforts de son pays dans l’achèvement des rapports nationaux sur l’application de la Convention contre la torture et du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, ainsi que dans la mise en œuvre des recommandations du 2e cycle de l'Examen périodique universel (EPU - 2e cycle) et dans les préparatifs pour l’EPU - 3e cycle.

Il a également mis en relief les priorités et initiatives du Vietnam présentées lors des dernières réunions du Conseil des droits de l’homme, telles que le projet de résolutions sur les changements climatiques et les droits de l’homme, l’organisation des colloques internationaux sur la promotion des droits des groupes vulnérables et le rôle des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans la garantie des droits de l’homme et la réduction des inégalités.

Le Vietnam s’engage à poursuivre ses contributions actives pour faire du Conseil des droits de l’homme une institution efficace en termes de garantie et de promotion des droits de l’homme, a affirmé l’ambassadeur Duong Chi Dung.

Il a aussi informé les délégués internationaux des réalisations remarquables obtenues ces derniers temps par le Vietnam dans le perfectionnement de ses cadres juridiques et l’élaboration des programmes d’action nationaux afin de réaliser l’Agenda 2030 pour le développement durable et l’Accord de Paris sur les changements climatiques, ainsi que de favoriser l’accès des groupes vulnérables aux services sociaux.

Duong Chi Dung a relevé certains défis auxquels le Vietnam doit faire face dans l’avenir, avant d’affirmer la détermination de son pays à s'assurer que tous les Vietnamiens jouissent pleinement des droits de l'homme.

* Le même jour, lors de la réunion-débat de haut niveau célébrant le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme et le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d'action de Vienne, l’ambassadeur Duong Chi Dung a jugé nécessaire de renforcer la coopération et le dialogue entre les pays du monde afin de réduire les inégalités, mais aussi d’assurer que la mondialisation et la 4e Révolution industrielle apporteront des avantages à tous et que personne ne sera laissé de côté.

* Le 27 février, la Mission permanente du Vietnam a présidé un séminaire international sur « Le rôle des TIC dans la promotion des droits économiques, culturels et sociaux et la réduction des inégalités », en marge de la 37e session du Conseil des droits de l'homme. L'événement était coparrainé par l'Inde, le Japon, la France, les Philippines, le Bangladesh, les Maldives et l'Union internationale des télécommunications (UIT), réunissant plus de 60 représentants de pays, d'organisations internationales et d'organisations non gouvernementales.

Les intervenants et participants ont hautement apprécié l'initiative du Vietnam et d’autres sponsors d'organiser un tel séminaire sur ce sujet. Ils ont partagé un point de vue commun sur l'impact positif des TIC vis-à-vis du développement socio-économique, de la promotion des droits de l'homme et de la réalisation des Objectifs du développement durable relevant de l’Agenda 2030 de l’ONU.

NDEL