Le Vietnam répond à la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments

Samedi, 08 juin 2019 à 20:52:53
 Font Size:     |        Print
 

Cérémonie d'ouverture de la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments au Vietnam. Photo: CT.

Nhân Dân en ligne - Le Département de la sécurité et de l'hygiène alimentaires, en collaboration avec GrabFood a organisé, le 7 juin à Hanoi, une cérémonie faisant écho à la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments, le 7 juin.

Ayant pour thème « La sécurité sanitaire des aliments, une affaire de tous », cette année, la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments est lancée par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Prenant la parole lors de la cérémonie d’ouverture, Nguyên Thành Phong, directeur adjoint du Département de la sécurité et de l'hygiène alimentaires, a déclaré que l’année de 2019 marquait le début des activités du Vietnam en rejoignant d'autres pays du monde pour célébrer la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments.

Il a noté qu'au cours de ces dernières années, les connaissances et les activités relatives à la sécurité sanitaire des aliments ont permis au Vietnam de réaliser des progrès positifs. Cependant, le Vietnam est également confronté à un certain nombre de défis pour assurer la sécurité sanitaire des aliments et prévenir les intoxications alimentaires dans les usines, les écoles et les hôpitaux, a-t-il ajouté.

Nguyên Thành Phong a également souligné que le Ministère vietnamien de la Santé appréciait hautement le rôle des organisations, des ministères et des agences dans la garantie et le respect des normes de sécurité sanitaire des aliments dans tout le pays.

Dans le même temps, Jerry Lim, responsable de Grap au Vietnam, a fait savoir que grâce à sa plate-forme technologique, GrabFood avait été en mesure de se connecter à des milliers de partenaires commerciaux. Cela a donc contribué à diffuser le message de la sécurité sanitaire des aliments et à résoudre les problèmes d'hygiène.

Le représentant de Grap a ajouté que GrabFood souhaitait contribuer davantage au développement durable de la communauté au sens large. Après des efforts novateurs en coopération avec le Département de la sécurité et de l'hygiène alimentaires du Vietnam, la société espère également fournir des informations essentielles pour améliorer la qualité des repas vietnamiens, contribuant ainsi à une vie saine et prospère pour les habitants.

Défilé de rue destiné à promouvoir la sécurité sanitaire des aliments. Photo: CT

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, un défilé de rue destiné à promouvoir la sécurité sanitaire des aliments a été également organisé dans les principales rues de Hanoi.

À court terme, le Département de la sécurité et de l'hygiène alimentaires du Vietnam coopérera avec GrabFood pour organiser des cours de formation à la sécurité et l'hygiène des aliments à Hanoi, Hai Phong, Dà Nang et Hô Chi Minh-Ville.

Célébrée le 7 juin dans le monde entier, la toute première Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments des Nations Unies a pour objectif de garantir la sûreté de la nourriture que nous mangeons. Cette journée a été adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en décembre 2018.

Chaque année, près d'une personne sur dix dans le monde (soit près de 600 millions de personnes) tombe malade et 420 000 d'entre elles meurent après avoir ingéré de la nourriture contaminée par des bactéries, des virus, des parasites ou encore des substances chimiques. Les aliments dangereux ont également pour effet de freiner le développement dans de nombreuses économies à faible et à moyen revenu, ces derniers perdants près de 95 milliards de dollars en productivité. A cela s'ajoutent les maladies, les handicaps et les décès prématurés chez les ouvriers.

La sécurité sanitaire contribue à la sécurité alimentaire, à la santé humaine, à la prospérité économique, à l'agriculture, à l'accès aux marchés, au tourisme et au développement durable.

La FAO et l'OMS ont créé un nouveau guide pour montrer comment chacun de nous pourrait participer. Le guide propose cinq étapes pour changer la donne et parvenir à la sécurité sanitaire des aliments :

S'assurer que la nourriture soit sans danger : Les gouvernements doivent s'assurer que la nourriture soit sans danger et nutritive.

Cultiver sans aucun risque : L’agriculture et les producteurs alimentaires doivent adopter de bonnes pratiques.

Manipuler avec soin : Les opérateurs économiques doivent s'assurer que la nourriture est transportée, stockée et préparée sans aucun risque.

Vérifier que les aliments soient sans danger : Les consommateurs doivent pouvoir accéder à des informations claires et fiables, en temps opportun, sur les risques nutritionnels et les risques de maladies associés à leurs choix alimentaires.

Faire équipe pour parvenir à une meilleure sécurité sanitaire : Les gouvernements, les organismes économiques régionaux, les organisations onusiennes, les agences de développement, les organisations de commerce, les groupes de consommateurs et de producteurs, les institutions universitaires et de recherche et les structures du secteur privé doivent travailler ensemble sur les problèmes liés à la sécurité sanitaire des aliments.

NDEL