Le Vietnam ratifie la Convention 98 sur la liberté de négociation de l’OIT

Vendredi, 14 juin 2019 à 15:27:26
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne - L’Assemblée nationale vietnamienne a adopé à l’unanimité, le 14 juin, l’adhésion du Vietnam à la Convention 98 sur le droit d'organisation et de négociation collective de l’Organisation internationale du Travail (OIT).

La Convention 98 est l’une des huit conventions fondamentales reliées à la Déclaration de 1998 de l’OIT sur les principes et droits fondamentaux au travail que tous les États membres sont obligés de respecter et de promouvoir. Les principes et les droits fondamentaux sont classés selon quatre catégories : la liberté d'association et la reconnaissance effective du droit de négociation collective, l'élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire, l'abolition effective du travail des enfants, et l'élimination de la discrimination en matière d'emploi et de profession.

Le même jour, Deborah Greenfield, Directrice générale adjointe de l'OIT pour les politiques a salué la décision importante du Vietnam de ratifier l'une des conventions fondamentales de l'OIT, portant sur la promotion de la négociation collective.

Lee Chang-hee, le directeur de l’OIT au Vietnam a souligné que cette Convention permettrait d’améliorer les conditions de travail, d’augmenter la productivité et d’assurer l’égalité sur le lieu de travail.

La Convention 98 constitue la 6e convention de l’OIT ratifiée par le Vietnam. Les autres conventions auxquelles le Vietnam a adhéré sont la Convention 29 sur le travail forcé, les Conventions 100 et 111 sur la lutte contre la discrimination (emploi et profession) et les Conventions 138 et 182 sur le travail des enfants.

Le Vietnam poursuivra ses préparatifs pour la ratification de la Convention 105 sur l’abolition du travail forcé en 2020 et de la Convention 87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical en 2023, a déclaré le ministre vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung.

NDEL