UGVF

Un siècle d'accompagnement de la nation

Samedi, 15 juin 2019 à 08:18:19
 Font Size:     |        Print
 

L'UGVF s'est vue attribuer à deux reprises la Médaille de l'indépendance, Première Classe par l'État vietnamien. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Il y a un siècle, le 18 juin 1919, Nguyên Ai Quôc (devenu Président Hô Chi Minh), au nom du Groupe des patriotes annamites, envoya un document contenant huit demandes à la Conférence de Versailles. Cet événement a marqué le début du mouvement des Vietnamiens en France, qui a ensuite abouti à la formation d'organisations patriotiques de Vietnamiens en France, notamment de l'Union générale des Vietnamiens de France (UGVF).

Le 15 juillet 1946, plus de 2 000 délégués vietnamiens d'outre-mer ont assisté à une réunion à la Maison de la Mutualité à Paris pour accueillir le Président Hô Chi Minh à l'occasion de sa visite en France. Lors de l'événement, il a souligné l'esprit et le centre d'intérêt des activités du mouvement patriotique en France.

Plus tard, le 12 septembre 1946, dans une lettre envoyée aux Vietnamiens résidant en France avant de quitter son pays, le Président Hô Chi Minh a conseillé à ses compatriotes de s'unir par solidarité pour soutenir la patrie par tous les moyens et de mettre en œuvre « diligence, économie, intégrité » et la compétence dans leurs emplois pour aider le pays à se développer lorsqu’ils reviendraient dans leur pays.

L'avis du Président Hô Chi Minh est un encouragement important pour la communauté vietnamienne en France, qui souhaite toujours se tourner vers le pays, formant progressivement un mouvement unique doté d'idéaux cohérents et d'un enthousiasme patriotique.

Au cours des deux guerres de résistance contre les Français et les Américains, l’UGVF a continué d’être une grande organisation prestigieuse et a apporté de grandes contributions, tant matérielles que spirituelles, à la cause de la libération nationale.

Au cours des cinq années de négociation des accords de paix de Paris (1968-1973) à la fin de la guerre et lors du rétablissement de la paix au Vietnam, les Vietnamiens résidant en France ont accueilli et soutenu les deux délégations dans l'achèvement de leur mission. C'est l'un des événements qui ont contribué à l'héritage et à l'histoire unique de la communauté vietnamienne et à l'UGVF. Pour le mouvement vietnamien en France, il s'agissait d’une période de développement maximale, caractérisée par des conditions de fonctionnement de plus en plus favorables.

Au cours de la lutte pour l'indépendance et la liberté de la patrie, le mouvement vietnamien en France a activement mobilisé le soutien et l'assistance des forces progressistes pacifiques en France et dans le monde. En plus de participer directement et indirectement aux activités patriotiques, le mouvement vietnamien en France a également élargi de manière proactive sa coopération pour obtenir le soutien de responsables politiques et d'amis internationaux.

Parallèlement, ils ont également proposé et mis en œuvre des projets à destination du Vietnam, notamment dans le domaine des sciences et des technologies. De nombreuses personnalités patriotes et intellectuels célèbres ont répondu à l'appel de l'Oncle Hô de revenir dans le pays pour rejoindre la résistance et construire le pays, tels que le Professeur et académicien Trân Dai Nghia, l'ingénieur Vo Quy Huân, le Professeur et docteur Trân Huu Tuoc et le Professeur et docteur Nguyên Van Huyên.

Une fois la réunification du Vietnam achevée, le mouvement vietnamien en France a été rassemblé sous un «toit» commun, officiellement appelé l'Union générale des Vietnamiens de France. Avec d'autres associations, l'UGVF continue aujourd’hui de mener des activités de soutien au Vietnam, telles que faire un don et aider des localités en difficulté, promouvoir des projets de développement scientifique ou investir et accorder des bourses à des étudiants. Ce sont des contributions concrètes à la cause de la reconstruction, du développement et de la protection du pays.

Depuis plus d’un siècle, à tout moment et dans n’importe quelle situation, quand le pays était en guerre ou en paix et quand le pays était encore divisé ou uni, l’UGVF a toujours été rempli de solidarité, rassemblant les vietnamiens en France et se sentant toujours attaché à la patrie.

Récemment, les activités de l’UGVF ont été renforcées et renouvelées pour correspondre au stade de développement actuel, avec la participation des jeunes. L’UGVF a également coopéré avec de nombreuses associations vietnamiennes et françaises pour promouvoir l’innovation quotidienne du pays et sa forte intégration internationale.

Grâce à d'importantes contributions au cours de nombreuses périodes de l'histoire du pays, le mouvement des Vietnamiens en France s'est vu attribuer à deux reprises la médaille de l'indépendance, première classe par l'État vietnamien (en 1996 et 2019).

Lors de la rencontre avec la communauté vietnamienne résidant le 31 mars 2019 lors de sa visite officielle en France, la Présidente de l'Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân, a remis la Médaille de l'indépendance, première classe, à l'UGVF à l'occasion du 100e anniversaire du mouvement des Vietnamiens en France.

Après un siècle d'accompagnement du pays, les générations de Vietnamiens ayant pris part au mouvement des Vietnamiens en France et à l'UGVF sont toujours fiers des contributions apportées au mouvement révolutionnaire du pays et souhaitent que les jeunes générations suivent la tradition patriotique comme les conseils du Président Hô Chi Minh.

KHAI HOÀN & DINH TUÂN (Correspondants du JOURNAL NHÂN DÂN en France)