Un projet pour la réintégration durable des femmes migrantes qui rentrent chez elles

Mardi, 27 août 2019 à 10:48:36
 Font Size:     |        Print
 

Cérémonie de signature du projet entre les représentants du KOICA, de l'Union des Femmes du Vietnam et de l'OIM. Photo : thoidai.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Avec un financement d’un million de dollars (22,7 milliards de dôngs) fourni par le Gouvernement de la République de Corée, le projet intitulé « Renforcement des capacités vietnamiennes pour la réintégration durable des femmes migrantes de retour au Vietnam » a été lancé le 23 août.

Le coup d'envoi a été marqué par une cérémonie de signature entre l'Organisation internationale pour les Migrants (OIM), l'Agence coréenne de Coopération internationale (KOICA) et l'Union des Femmes du Vietnam.

Au cours de ses 30 mois, ce projet devrait permettre de soutenir les femmes de retour au pays en vue de quatre objectifs principaux: amélioration de l’environnement politique, recommandations pour l’élaboration de politiques et de programmes futurs, renforcement des capacités du personnel de VWU et établissement et fonctionnement des centres d’assistance à guichet unique. Les activités seront déployées à Hanoi, Hai Duong, Hai Phong, Cân Tho et Hâu Giang.

Prenant la parole lors du lancement, la présidente de l'Union des Femmes du Vietnam, Nguyên Thi Thu Hà, s'est félicitée de la signature du projet, qui témoigne des efforts de coopération déployés par les gouvernements du Vietnam, de la République de Corée et de l'OIM pour aider les femmes migrantes de retour et leurs familles.

Soulignant l’importance du projet, le directeur de KOICA au Vietnam, Kim Jin-oh, a insisté sur le fait que des groupes de migrants vulnérables émergeaient dans de nombreuses régions du monde et que leurs problèmes suscitaient souvent moins d’attention que d’autres problèmes sociaux. Cependant, nous pouvons toujours reconnaître qu’ils ont besoin de façon urgente de l’appui de l’État en matière de réinsertion et de protection des droits de l’homme.

Liant le projet à l'engagement du Vietnam dans le Pacte mondial pour la migration (MCM), David Knight, chef de la délégation de l'OIM au Vietnam, a déclaré que le gouvernement vietnamien étudiait actuellement une feuille de route pour définir les priorités des 23 objectifs du MCG pour Vietnam.

À l'échelle mondiale, l'un des objectifs clés est le retour et la réintégration des migrants. Je crois donc que ce projet pourrait devenir un projet stratégique et phare pour le Vietnam en ce qui concerne la réintégration des femmes migrantes, a souligné David Knight.

NDEL