Une distinction honorifique pour la fondatrice de l'organisation « Peace Trees Vietnam »

Vendredi, 30 août 2019 à 11:32:36
 Font Size:     |        Print
 

Cérémonie de remise de l’Ordre de l’Amitié à Jerilyn Brusseau, fondatrice de l’organisation « Peace Trees Vietnam », le 29 août à Hanoi. Photo : baoquocte.vn.

Nhân Dân en ligne - L présidente de l'Union des Organisations d'Amitié du Vietnam (VUFO), l’ambassadrice Nguyên Phuong Nga, sous l’autorité du Président de la République du Vietnam, a remis le 29 août à Hanoi l’Ordre de l’Amitié à Jerilyn Brusseau, fondatrice de l’organisation « Peace Trees Vietnam ».

Cet ordre est un grand honneur de l’État du Vietnam à l’égard de particuliers et de groupes étrangers qui ont grandement contribué au développement et à la promotion de l’amitié et de la coopération entre le Vietnam et les autres pays.

Prenant la parole lors de la cérémonie de remise, Nguyên Phuong Nga, également présidente de l'Union des Organisations d'Amitié du Vietnam (VUFO), a déclaré qu'au cours des deux dernières décennies Jerilyn Brusseau avait déployé des efforts inlassables pour aider le Vietnam à surmonter les séquelles de la guerre et à instaurer la confiance et l’amitié entre les Vietnamiens et les Américains.

Nguyên Phuong Nga a remercié Jerilyn Brusseau pour ce qu’elle et « Peace Trees Vietnam » ont fait pour le pays, tout en souhaitant que Jerilyn Brusseau apportera encore plus de contributions au Vietnam dans le futur.

Le VUFO est déterminé à travailler aux côtés de Jerilyn Brusseau, de « Peace Trees Vietnam » et des autres organisations non gouvernementales étrangères pour développer des liens entre le Vietnam et les autres pays, a souligné Nguyên Phuong Nga.

Pour sa part, Jerilyn Brusseau a raconté l’histoire de sa famille et de ce qui la rendait dévouée au Vietnam. Jerilyn Brusseau est la sœur d'une pilote américaine tué à Quang Tri, après que son hélicoptère ait été abattu au début de 1969.

Après une visite au Vietnam en 1996 qui lui a permis de voir de ses propres yeux les conséquences dévastatrices de la guerre, elle, son mari Danaan Parry et sa mère Rae Cheney ont décidé de fonder « Peace Trees Vietnam » pour honorer les morts des deux côtés et construire des ponts de confiance et d’amitié entre les deux peuples.

« Peace Trees Vietnam » a été la première organisation non gouvernementale internationale autorisée par le Vietnam à participer à des travaux humanitaires de déminage.

Prenant la parole lors de la cérémonie, l'ambassadeur des États-Unis au Vietnam, Daniel Kritenbrink, a déclaré que le Vietnam et les États-Unis coopéraient dans divers domaines, dont l'économie, le commerce, la sécurité, l'énergie, l'environnement et les échanges interpersonnels. Cela n'aurait pas été possible sans des personnes telles que Jerilyn Brusseau, qui a surmonté ses problèmes personnels et la douleur pour aider les deux côtés à guérir.

« Peace Trees Vietnam », à ce jour, a enlevé et détruit en toute sécurité plus de 105 800 pièces de munitions non explosées à Quang Tri et a dispensé une éducation au risque des mines à 86 830 enfants et membres de leur famille. Environ 215 victimes et 62 familles touchées par des accidents avec des munitions non explosées ont été soutenues et 1 664 bourses d'études ont été distribuées aux enfants des familles touchées.

L'organisation a également construit un village de l'amitié Peace Trees pour 100 familles touchées, 15 jardins d'enfants, 12 bibliothèques et deux centres communautaires, et a simultanément planté des arbres et aidé des centaines de femmes à créer leur propre entreprise.

*Le même jour, l’Association d’amitié Vietnam – États-Unis a eu une rencontre avec les anciens combattants vietnamiens et américains alors que la fondatrice de l'organisation « Peace Trees Vietnam », Jerilyn Brusseau était en visite au Vietnam.

NDEL