Un avocat vietnamien figure dans la liste des jeunes dirigeants d’Asie 2019

Samedi, 31 août 2019 à 19:16:34
 Font Size:     |        Print
 

Ta Ngoc Vân, avocat de Blue Dragon Children’s Foundation. Photo : Reuters/VNA

Nhân Dân en ligne – L’avocat Ta Ngoc Vân, qui a fourni un soutien juridique et a apporté ses contributions au sauvetage de nombreux femmes et enfants victimes de la traite des êtres humains, est un des jeunes dirigeants asiatiques honorés cette fois-ci.

L’Asia Society a récemment publié une liste des 39 jeunes dirigeants d’Asie 2019 pour leurs contributions remarquables dans divers domaines.

L’avocat Ta Ngoc Vân travaille pour Blue Dragon Children’s Foundation, une ONG basée à Hanoi. En 2015, le Ministère vietnamien de la Sécurité publique lui a remis le titre de «Héros de l’année» pour ses contributions au sauvetage de plus de 400 femmes et enfants victimes de la traite lors des opérations de police menées pendant des dizaines d’années dans les provinces du Nord.

Il était également le premier auquel la Fondation Thomson Reuters a remis le prix « Héros de la lutte contre la traite des femmes ».

Les jeunes dirigeants asiatiques honorés cette année sont venus de 31 pays asiatiques âgés de moins de 40 ans. Ils sont des avocats, des artistes, des éducateurs, des journalistes, des scientifiques et des entrepreneurs sociaux.

Selon les prévisions, ceux-ci participeront au Sommet de jeunes dirigeants d’Asie tenu en novembre prochain à San Francisco et dans vallée du silicium aux États-Unis, ayant pour thème « Technologie et humanité: chemin vers l'avenir ».

Cet événement annuel a eu lieu pour la première fois en 2006 à Séoul, en République de Corée. Il s’agissait d’une initiative visant à mettre en relation des meilleures personnes dans la région dans le but de trouver des solutions aux défis communs du 21e siècle.

Outre Ta Ngoc Vân, Megha Rajagopalan et Shahab Shabibi figurent aussi dans la liste de cette année. Megha Rajagopalan, lauréate du prix Human Rights Press 2018 et correspondante de BuzzFeed News et de Farhad Wajdi, a participé à la construction d’une école dans un camp de réfugiés au Pakistan à l'âge de 14 ans. Ensuite, il a fondé une ONG à but non lucratif dont le but est de lutter contre l’inégalité des sexes en Afghanistan. Shahab Shabibi, un Iranien résidant aux Philippines, qui accorde des aides financières et administratives aux startups. Il est récemment figuré dans la liste des hommes d’affaires âgés de moins de 30 ans les plus influents en Asie publiée par le prestigieux magazine économique américain Forbes le 5 mars.

Fondée en 1956, l’Asia Society, une organisation éducative à but non lucratif et non partisane aux États-Unis, a pour objectif de relever divers défis auxquels l’Asie et le monde doivent faire face. Elle produit de nouvelles idées à travers les champs de la politique, des affaires, de l’éducation, des arts et de la culture.

NDEL