Le Vietnam et l’ASEAN partagent leurs expériences dans la lutte contre la drogue sur les routes maritimes

Jeudi, 12 septembre 2019 à 15:50:35
 Font Size:     |        Print
 

Une vue générale du colloque. Photo : cand.com.vn

Nhân Dân en ligne – Sous la présidence du Vietnam, les pays membres de l’ASEAN et leurs partenaires ont discuté et se sont mis d’accord sur plusieurs mesures afin de renforcer la prévention et la lutte contre la drogue sur les routes maritimes dans le cadre du 4e colloque du groupe de travail de l’ASEAN sur la prévention et la lutte contre la drogue dans les ports maritimes organisé par le ministère vietnamien de la Sécurité publique le 9 septembre, à Hanoi.

L’événement a réuni 60 délégués venant de 9 pays membres de l’ASEAN, du secrétariat de l’ASEAN et de la Chine, pays de dialogue.

Il s’agissait d’une bonne occasion pour les pays membres de l’ASEAN dont le Vietnam et leur partenaire de partager les informations récentes sur la situation de la criminalité liée à la drogue, de reconnaitre les efforts des pays membres de l’ASEAN dans la prévention et la lutte contre la drogue en mer, et de discuter des difficultés rencontrées ainsi que des mesures afin de contrôler la criminalité liée à la drogue en mer. Le colloque était aussi une bonne occasion pour les pays membres de l’ASEAN et leur partenaire de renforcer leur coopération entre dans la prévention et la lutte contre la drogue en mer et d’exprimer leur volonté de poursuivre les efforts pour maintenir et renforcer les activités conjointes de lutte contre la criminalité liée à la drogue en général, et en mer en particulier, parmi les pays membres de l’ASEAN.

S’exprimant lors de cet événement, le lieutenant-général Pham Van Cac, directeur du département de la police d’enquête anti-drogue relevant du Ministère de la Sécurité publique a déclaré que l’organisation du colloque a été inspirée par le souhait d’établir un mécanisme de coopération multilatéral dans la prévention et la lutte contre la drogue entre les pays membres de l’ASEAN afin de lutter de manière efficace la criminalité liée à la drogue dans les ports maritimes depuis 2016

Depuis 4 ans, le mécanisme de coopération dans la prévention et la lutte contre la drogue dans les ports maritimes est devenu un forum de coopération multilatéral important au sein du bloc où les organes d'application de la loi des pays membres de l’ASEAN se sont engagés à participer. Celui-ci a aussi reçu des soutiens des organisations internationales et des pays de la région.

Le lieutenant-général Pham Van Cac, directeur du département de la police d’enquête anti-drogue prend la parole. Photo: cand.com.vn

Pham Van Cac a souligné que ces dernières années, la situation en matière de trafic et de transport illégal de stupéfiants en mer, en particulier sur les routes maritimes internationales, était très compliquée, avec une tendance à la hausse. Selon les chiffres de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, environ 420 millions de conteneurs sont expédiés par mer chaque année dans le monde, alors que le nombre de conteneurs contrôlé est inférieur à 2%. Les organisations criminelles transnationales exploitent ainsi cette faille pour transporter illégalement des drogues et autres produits interdits.

Lors du colloque, les représentants des pays participants ont proposé des mesures afin de lutter de manière efficace la criminalité liée à la drogue dans les ports maritimes telles que le mécanisme d’échange rapide d'informations, et la mise en place d’un système de hotlines entre les pays.

De son côté, Pham Van Cac a indiqué que les pays membres de l'ASEAN devraient se concentrer sur le déploiement et l’amélioration de l'efficacité des mesures proactives visant à prévenir et combattre les infractions liées à la drogue sur les routes maritimes. Il a aussi souligné que les parties concernées devraient participer à des activités d’enquête commune, développer des initiatives régionales de coopération, et partager les responsabilités dans la mobilisation de ressources.

Les participants se sont mis d’accord sur le fait que le mécanisme de coopération du groupe de travail de l’ASEAN sur la prévention et la lutte contre la drogue dans les ports maritimes était un cadre important de la région, continuant ainsi de jouer le rôle d’un forum où les parties concernées continueraient à partager leurs expériences et à renforcer leur coopération dans la prévention et la lutte contre la drogue en mer. Ils ont également affirmé la nécessité de maintenir les efforts des pays membres de l’ASEAN dans la lutte contre la criminalité liée à la drogue en général, et en mer en particulier.

NDEL