Publication du rapport sur la transformation des ressources humaines en éducation

Mercredi, 13 novembre 2019 à 18:06:07
 Font Size:     |        Print
 

Ju-Ho Lee, commissaire chargé de l’éducation, prend la parole. Photo : MInh Duy/NDEL.

Nhân Dân en ligne – Le Gouvernement vietnamien destine une grande attention à l’égard de l’éducation et la formation. La loi vietnamienne sur l’éducation de 2019 définit au moins 20% des dépenses budgétaires consacrées à ce domaine. Dans le développement de l’éducation, le Vietnam accorde un privilège particulier au renforcement des enseignants.

C’est pourquoi la Commission internationale pour l’éducation a publié, dans la matinée du 13 novembre à Hanoi, le rapport ayant pour thème « Transformation des ressources humaines en éducation : Groupes d’apprentissage pour une génération d’apprentissage ».

Lors de la cérémonie, le Directeur adjoint du Département de l’enseignement primaire du Ministère vietnamien de l’Éducation et de la Formation, Ta Ngoc Tri, a déclaré que le Vietnam avait achevé l’universalisation de l’enseignement primaire et continuait à développer ces résultats. En outre, les résultats obtenus par le Vietnam au cours des éditions de Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) en 2012 et en 2015 ont montré l’efficacité des politiques d’investissement pour le développement de l’éducation du Vietnam.

Notamment, dans le développement de l’éducation, le gouvernement vietnamien destine un privilège particulier au renforcement la capacité pédagogique des enseignants. Divers programmes visant à innover les méthodes d’enseignement ont été proposés, dans le but d’intensifier la combinaison entre la connaissance à l’école et la pratique dans la vie actuelle.

Selon la Commission internationale pour l’éducation, 260 millions d’enfants ne vont pas à l’école aujourd'hui. Notamment, plus de 600 millions d’élèves ne s’équipent pas des compétences de base à l’école. Avec la situation actuelle, la moitié des enfants dans le monde, soit 800 millions de personnes, ne seront pas en mesure d’acquérir les compétences nécessaires pour se développer d’ici 2030.

« Il reste seulement 10 ans avant la fin de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD) afin de garantir une éducation de qualité, inclusive et équitable pour les populations du monde entier. Mais le monde s’affronte à un risque sérieux de ne pas pouvoir atteindre cet objectif », a déclaré Liesbet Steer, directrice de la Commission internationale pour l’éducation.

Selon les dernières évaluations de cette commission, dans les régions de l’Asie de l’Est et du Pacifique, seuls 30% des enfants sont sur la bonne voie pour obtenir leur diplôme d’études secondaires et acquérir les compétences de base. Ce nombre atteindrait 79% d’ici 2030, selon les prévisions.

En partageant le contenu du rapport « Transformation des ressources humaines en éducation », Ju-Ho Lee, commissaire chargé de l’éducation et ancien ministre sud-coréen de l’Éducation a fait savoir que dans de nombreux pays, les ressources d’enseignement sont inégalement réparties. À noter que pour éduquer un enfant, il est nécessaire de mobiliser les ressources dans tous les domaines comme l’enseignement, l’administration, l’analyse de données, le soin sanitaire, etc. Les enseignants ont besoin de la direction et du soutien pour approcher efficacement aux personnes vulnérables.

Chaque pays a besoin de ressources humaines et de systèmes éducatifs capables de réagir aux mutations rapides du monde en matière de démographie, d’environnement, de technologies et d’avancées scientifiques.

Par conséquent, « Transformation des ressources humaines en éducation : Groupes d’apprentissage pour une génération d’apprentissage » propose une vision pour créer des systèmes éducatifs qui exploitent les nouvelles opportunités, ceux qui donneront aux élèves les compétences nécessaires pour réussir dans la vie et dans le travail.

Au cours des dernières années, le 8e rang du Vietnam dans la liste mondiale des 65 pays à l’évaluation de PISA en sciences, en technologies, en ingénierie et en mathématiques (STEM), est une illustration des investissements et des efforts que le gouvernement vietnamien et ses partenaires ont mis au service de l’éducation et de la formation.

MINH DUY/NDEL