Le Vietnam est déterminé à promouvoir l’égalité des sexes

Jeudi, 28 novembre 2019 à 10:49:33
 Font Size:     |        Print
 

La délégation vietnamienne à la conférence ministérielle d’Asie-Pacifique sur les 25 ans de mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Pékin. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam a d’ores et déjà renforcé l’élaboration et l’application des dispositions juridiques relatives à l’égalité des sexes afin de promouvoir davantage le rôle des femmes dans la vie sociale.

Les efforts du Vietnam dans ce domaine ont contribué de manière efficace à l’amélioration du rôle et de la position des femmes vietnamiennes, comme en témoigne le pourcentage de femmes députées et de femmes actives qui augmente continuellement.

Abrogation des réglementations discriminatoires

Lors de la conférence ministérielle d’Asie-Pacifique sur les 25 ans de mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Pékin (Programme) qui s’est tenue le 27 novembre à Bangkok (Thaïlande), le vice-ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Lê Quân, a souligné la détermination du gouvernement vietnamien à introduire les objectifs du Programme et les autres engagements internationaux en matière d’égalité de sexes dans les lois et les politiques nationales.

« Le Vietnam a déployé des efforts considérables pour abroger les réglementations discriminatoires à l'égard des femmes et des hommes. Particulièrement, le Code du travail de 2012 (modifié) vient d'être approuvé par l'Assemblée nationale du Vietnam avec de nombreux contenus progressistes promouvant l'égalité des sexes au travail. Ces nouveautés concernent notamment la réduction de l’écart entre les sexes en termes d’âge de départ à la retraite des travailleurs de 5 à 2 ans, l’introduction de la définition du harcèlement sexuel au travail et des réglementations en matière de prévention et de lutte contre le harcèlement sexuel au travail », a déclaré le vice-ministre Lê Quân.

Selon Lê Quân, les efforts du Vietnam dans la promotion de l’égalité des sexes ont porté leurs fruits. En effet, le taux de femmes à l’Assemblée nationale vietnamienne est assez élevé, soit 27,06%, et celui de travailleuses est de 71,2%. Les Vietnamiennes sont également de plus en plus nombreuses à occuper des postes importantes dans les entreprises et à être mises à l’honneur par plusieurs forums économiques mondiaux, a-t-il ajouté.

Il reste des défis à relever

Malgré les réalisations obtenues, il reste encore de nombreux défis à relever pour garantir l’égalité des sexes au Vietnam en particulier et dans le monde en général. Ces défis, a indiqué le responsable vietnamiens, sont liés notamment aux normes sociales sur le rôle des hommes et des femmes, à l’insuffisance des statistiques ventilées par sexe et à la pénurie de ressources pour la promotion de l’égalité des sexes. La violence à l’égard des femmes et des filles, et l’impact négatif des changements climatiques sur la vie des gens dont les femmes et les filles viennent également s’y ajouter.

D’après le vice-ministre Lê Quân, pour progresser davantage en matière d’égalité des sexes, il est nécessaire de veiller à ce que le développement économique s’accompagne du progrès social, de la réduction de la pauvreté et du soutien aux groupes vulnérables. En outre, le renforcement de la gestion de l’État sur l’égalité des sexes et l’intégration des questions d’égalité entre les sexes dans les programmes et les initiatives à tous les niveaux et dans tous les domaines jouent également un rôle important.

En conséquence, le Vietnam renforcera les partenariats avec les organes concernés, y compris les agences des Nations Unies, afin de maximiser le soutien et les résultats en matière d'égalité des sexes et de progrès des femmes.

« Le Vietnam est déterminé à concrétiser les solutions énoncées dans son rapport national sur les 25 ans de mise en œuvre du Programme d’action de Pékin et à matérialiser l’Agenda 2030 des Nations Unies afin que personne ne soit laissée pour compte dans le processus de développement », a affirmé Lê Quân.

En marge de la conférence, la vice-ministre Lê Quân a également rencontré Anita Bhatia, directrice générale adjointe à la gestion des ressources, à la durabilité et aux partenariats de l’Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes - ONU Femmes.

Impressionnée par les réalisations du Vietnam en matière d'égalité des sexes, Anita Bhatia s'est dite prête à aider le Vietnam à continuer de développer le Paquet de services essentiels pour les femmes et les filles victimes de violence, à partager les expériences internationales en matière de prévention et de lutte contre la violence sexiste et à promouvoir la coopération sur l'égalité des sexes en 2020 lorsque le Vietnam assumera le rôle de présidence de l'ASEAN.

Le vice-ministre Lê Quân, pour sa part, a affirmé que le Vietnam continuerait de renforcer l’élaboration et l’application de dispositions juridiques relatives à l’égalité des sexes afin de promouvoir davantage le rôle des femmes dans la vie sociale.

NDEL