Le Groupe de partenariat énergétique du Vietnam fait des recommandations de développement énergétique

Mercredi, 11 décembre 2019 à 07:46:49
 Font Size:     |        Print
 

Le Groupe de partenariat énergétique du Vietnam fait des recommandations de développement énergétique. Photo : https://moit.gov.vn/

Nhân Dân en ligne – Le troisième sommet et le premier forum des parties prenantes du Groupe de partenariat énergétique du Vietnam (VEPG) ont été organisés le 10 décembre par le ministère de l’Industrie et du Commerce, en collaboration avec la Délégation de l’Union européenne (UE) et la Banque mondiale (BM) au Vietnam.

L’événement a réuni de hauts responsables du gouvernement vietnamien et ses partenaires de développement, ainsi que des acteurs en provenance du secteur privé et de la société civile.

Il s’agissait d’une plateforme présentant les progrès obtenus durant l’élaboration des 40 recommandations politiques réalisée par cinq groupes de travail technique du VEPG. Ces recommandations se divisent en cinq domaines clés que sont les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, la réforme du secteur énergétique, l’accès aux énergies et les données et statistiques énergiques. Ce travail a été présenté et approuvé lors du deuxième sommet du VEPG en 2018.

Selon Rainer Brohm, coordinateur international et membre du secrétariat du VEPG, les groupes de travail ont enregistré des résultats remarquables en déterminant les lacunes existantes et les défis à surmonter.

Le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Dang Hoang Anh, a tenu en haute estime la contribution des groupes de travail du VEPG au développement du secteur des énergies du Vietnam. Il a suggéré que le VEPG élargisse ses activités de recherche vers d’autres domaines tels que l’exploitation du pétrole et du charbon, deux sources énergétiques importantes du Vietnam.

L’ambassadeur de l’UE au Vietnam, Pier Giorgio Aliberti, a affirmé que l’UE était toujours prête à offrir au Vietnam ses expériences et à l’aider à réaliser les objectifs de développement des énergies.

Pour sa part, Ousmane Dione, directeur de la BM au Vietnam, a déclaré : « Nous souhaitons contribuer au développement du secteur des énergies du Vietnam. À mon avis, il faudrait que le Vietnam continue à mener une forte réforme de politiques afin de résoudre les défis de la croissance et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. »

NDEL