Médias internationaux

Vietnam après plus d'un mois d’assouplissement de la distanciation sociale

Samedi, 30 mai 2020 à 20:27:57
 Font Size:     |        Print
 

Image d'une rue dans la capitale de Hanoi le matin du 25/5, lorsque les gens se ruent dans la rue pour aller au travail. Image : Kham / Reuters

Nhân Dân en ligne - Plus d'un mois après la fin de la distanciation sociale, le Vietnam n'a enregistré aucun cas d'infection dans la communauté. Les patients sévères de Covid-19, en particulier le patient No 91, ont été traités à tout prix.

Comme le gouvernement vietnamien a décidé de réduire la distanciation sociale, les habitants ont commencé « un nouvel état de vie normale » et ont repris la vie socio-économique. C'est la période où les pays du monde entier, dont le Vietnam, ont accepté de vivre avec le Covid-19, quand les vaccins ou les médicaments spéciaux ne sont pas disponibles.

Après plus d'un mois de relâchement de la distanciation sociale, le Vietnam n'a pas enregistré de cas d'infection dans la communauté. Le nombre total de cas infectés jusqu’au 29 mai était de 327 cas dont 278 cas guéris.

Avec « l'exploit » de plusieurs jours sans aucune infection dans la communauté et aucun décès enregistré, le Vietnam est devenu un « point lumineux » dans la lutte contre le Covid-19.

Récemment, le journal canadien Globe and Mail a publié un article assez long sur la lutte contre l’épidémie au Vietnam sous le titre « Pas de décès pendant l'épidémie, le Vietnam a établi une norme dans la lutte contre le Covid-19 ».

« Le gouvernement du Vietnam a contrôlé le coronavirus en mettant en quarantaine, en recherchant la source d'infection et en diffusant la large communication afin que les gens puissent prendre conscience de la prévention de l’épidémie. La vie des habitants vietnamiens est progressivement reprise normalement après la levée de la distanciation sociale le 23 avril », selon cet article.

L'auteur de l’article a mentionné que le cas du patient n91, pilote britannique traité à Hô Chi Minh-Ville est la priorité absolue du Vietnam. Jusqu’au 29 mai, le Vietnam ne compte que 327 cas d’infection au Covid-19 (3 patients sur 1 million d'habitants). Tandis que le même indice au Canada est de 2 320 et de 5 247 aux États-Unis.

Expliquant le succès du Vietnam, le professeur Guy Thwaites, directeur de l'unité de recherche clinique de l'Université d'Oxford, a souligné que le Vietnam avait agi tôt en raison de la prise de conscience du danger de la pandémie.

Au cours de ces 20 dernières années, le pays a lutté contre le SRAS, la grippe aviaire, la rougeole, la dengue et la maladie pieds-mains-bouche. « Ils étaient bien préparés. L'Europe et l'Amérique du Nord semblent avoir oublié les maladies infectieuses », a déclaré le professeur Thwaites.

Le journal japonais Asahi Shimbun a également écrit l'article « Le Vietnam a impressionné le monde quand il n'a pas enregistré de décès dû au Covid-19 ».

Dans l'article, l'auteur a mentionné l’opinion d'un Japonais vivant au Vietnam : « J’ai parlé de la situation de très peu de personnes infectées par le virus corona et des mesures sévères du Vietnam contre le Covid-19, personne à Tokyo ne le croyait »

L'auteur a abordé les mesures efficaces que le Vietnam a prises pour faire face au Covid-19. À partir du 21 mars, toutes les personnes qui entrent au Vietnam doivent être placées en quarantaine médicale pendant 14 jours. Depuis le 18 mars, le Vietnam a temporairement cessé de délivrer de visas d’entrée aux étrangers.

« Depuis le début de février 2020, le Gouvernement vietnamien a pris les mesures les plus drastiques et les plus efficaces », a fait savoir le médecin japonais Hiroshi Chiba, qui travaille dans une clinique privée à Hanoi.

Le journal américain Politico a récemment publié le classement de 30 pays et territoires pionniers dans la prévention et la lutte contre l’épidémie sur la base des résultats économiques et médicaux. Le Vietnam est le meilleur pays anti-Covid-19 du monde.

« C’est un pays densément peuplé mais aucun patient de Covid-19 n'est décédé, avec environ 300 cas d’infection sur une population de 95 millions d'habitants. L'économie du Vietnam devrait croître de 2,7% en 2020, ce aidant le Vietnam à devenir le meilleur pays faisant face au Covid-19 », a estimé Politico.

Le journal britannique Guardian surveille de près le parcours et les efforts du Vietnam pour traiter le patient n091, pilote britannique. À ce jour, le Vietnam a dépensé plus de 200 000 dollars pour le traitement de ce patient.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: