Le Vietnam partage ses expériences en termes de lutte contre le Covid-19 avec Singapour

Dimanche, 31 mai 2020 à 08:54:42
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc lors de la conversation téléphonique avec son homologue singapourien Lee Hsien Loong. Photo: VNA

Nhân Nhân en ligne – Les deux Premiers ministres sont convenus de continuer à renforcer le partenariat stratégique entre les deux pays en maintenant l’échange de délégations de haut rang et les mécanismes de coopération bilatérale.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a eu le 29 mai une conversation téléphonique avec son homologue singapourien Lee Hsien Loong afin de discuter de la coopération bilatérale et régionale dans le contexte de l’épidémie de Covid-19.

Le chef du gouvernement vietnamien a hautement apprécié les efforts et les mesures globales du gouvernement singapourien afin de contrôler la pandémie et d’atténuer les impacts négatifs causés par celle-ci, se déclarant convaincu que Singapour réussirait prochainement à la maitriser.

Il a également partagé avec son homologue singapourien les expériences du Vietnam sur la transition vers une « nouvelle période normale » dans la quelle son pays s’efforçait à la fois de développer l’économie et de lutter contre l’épidémie, soulignant l’importance de la coopération internationale et régionale dans le contexte actuelle. Il a hautement apprécié l’entraide mutuelle entre le Vietnam et Singapour en termes de matériel médical et de rapatriement de ressortissants.

A cette occasion, Nguyên Xuân Phuc a tenu à remercier Singapour en général et le Premier ministre Lee Hsien Loong en particulier pour leur soutien et leurs contributions au succès des Sommets spéciaux par visioconférence de l’ASEAN et de l’ASEAN 3 sur la réponse au COVID-19, tenus le 14 avril dernier.

Pour sa part, le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong s’est déclaré impressionné par les succès obtenus par le Vietnam dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Il a profité de cette occasion pour remercier le Vietnam pour avoir offert à son pays du matériel médical, ce qui témoignait la solidarité, l’amitié et le partenariat fiable entre les deux nations.

Lee Hsien Loong a pris en haute estime le rôle et les initiatives du Vietnam en tant que président de l’ASEAN en 2020 afin de stimuler la coopération au sein de l’ASEAN comme celle entre ce bloc et les partenaires importants pour alléger les impacts de la pandémie.

Les deux Premiers ministres sont convenus de continuer de renforcer les liens économiques bilatéraux et d’assurer la durabilité des chaînes d’approvisionnement dans le contexte où l’économie mondiale et régionale devait faire face à de nombreux défis.

Le chef du gouvernement vietnamien a affirmé que son pays appréciait la garantie de la sécurité alimentaire et saluait les échanges entre les organes compétents des deux pays visant à parvenir rapidement à la signature d’un accord commercial sur le riz, selon lequel Singapour importerait du riz vietnamien de manière stable et sur le long terme.

Les deux Premiers ministres sont convenus de reprendre prochainement des vols entre les deux pays, ce qui créerait un élan pour les relations bilatérales dans le commerce, les investissements, le tourisme et les échanges populaires.

Ils sont aussi convenus de renforcer leur coordination et leur soutien mutuel au sein des forums multilatéraux.

Lee Hsien Loong a affirmé continuer à soutenir le Vietnam en tant que président de l’ASEAN et membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021.

Nguyên Xuân Phuc a hautement apprécié les contributions de Singapour en tant que pays de coordination des relations ASEAN-UE pour le mandat 2018-2021.

Les deux Premiers ministres ont souligné l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la liberté et de la sécurité maritime et aérienne en Mer Orientale. Ils sont convenus de faire tous les efforts possibles pour préserver la solidarité et la position commune de l’ASEAN, de promouvoir les négociations d’un Code de conduite (COC) en Mer Orientale substantiel et conforme au droit international et à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982).

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: