La télévision japonaise fait éloge de la lutte contre le COVID-19 au Vietnam

Dimanche, 31 mai 2020 à 21:42:07
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration: VNA

Nhân Dân en ligne - Dans le contexte où l'épidémie de COVID-19 continue de se propager dans le monde, le Vietnam a obtenu de bons résultats dans ce combat avec 324 cas d’infection et aucun mort jusqu’à maintenant, selon la chaîne de télévision japonaise NHK.

La chaîne a estimé que cette réussite avait résulté des mesures de quarantaine strictes et drastiques du gouvernement vietnamien depuis fin janvier. D’abord, le Vietnam a isolé très rapidement tous les patients infectés, ainsi que les personnes ayant été en contact avec eux. Ensuite, depuis février, les étrangers restant en Chine dans les 14 jours précédant la date d’entrée ont été interdits d'entrer au Vietnam, a précisé la chaîne.

Ensuite, le Vietnam a renforcé la mise en quarantaine aux postes frontières et dans les zones touchées par l’épidémie, ainsi que la restriction des activités sociales.

Selon les statistiques, le Vietnam a mis en quarantaine environ un million de personnes. Grâce à ces mesures, le Vietnam n’a enregistré que 324 cas positifs au virus à ce jour, tandis que le nombre d’infections dans plusieurs autres pays d’Asie du Sud-Est n’a cessé d'augmenter.

NHK a également cité les paroles du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc dans une interview le 21 mai soulignant que le Vietnam était prêt à sacrifier ses avantages économiques à court terme pour protéger la santé et la vie des habitants. La chaîne a ajouté que la maîtrise précoce de la pandémie était une condition importante pour le retour des investisseurs et touristes étrangers au Vietnam.

Le Premier ministre a également promis de créer un environnement d'investissement favorable pour que les investisseurs étrangers versent plus de fonds au Vietnam, a souligné l’article.

Le professeur Futoshi Hasebe de l’Institut de médecine tropicale de l'Université de Nagasaki a hautement apprécié les mesures de quarantaine drastiques prises par le gouvernement vietnamien dès l’apparition de l’épidémie, ce qui lui a permis de freiner la propagation du Covid-19 dans la communauté. De plus, le Vietnam a acquis des leçons tirées de l’épidémie de syndrome respiratoire aigu analogue (SRAS) en 2003, a-t-il déclaré.

Néanmoins, Futoshi Hasebe a également averti que le Vietnam devrait continuer de rester vigilant en matière de contrôle de la pandémie.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: