Une session spéciale de l’ASEAN pour l’autonomisation des femmes dans l’ère numérique

Samedi, 27 juin 2020 à 00:49:00
 Font Size:     |        Print
 

La Présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan et le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc. Photo : Tran Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne – Pour la première fois, une activité sur l’autonomisation des femmes a été organisée dans le cadre du sommet de l’ASEAN.

Dans le cadre du 36e sommet de l’ASEAN, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc, président de l’ASEAN 2020, a présidé une réunion spéciale des dirigeants de l’ASEAN, dans l’après-midi du 26 juin, sur l’autonomisation des femmes dans l’ère numérique.

La Présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan, le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Arden, le Secrétaire général de l’ASEAN Lim Jock Hoi, le Secrétaire exécutif de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique (UNESCAP) Armida Salsiah Alisjahbana y ont assisté en tant qu’invités.

Il s’agissait de la première fois pour laquelle une activité sur le thème de l’autonomisation des femmes est organisée dans le cadre du sommet de l’ASEAN. Cette réunion spéciale de haut niveau était également une activité pour célébrer les 110 ans de la Journée internationale de la femme, les 45 ans de création du Comité de l’ASEAN sur les femmes, les 25 ans d’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Pékin sur l’égalité des sexes et les 20 ans d’approbation de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

La réunion a été prise en haute considération pour son importance, affirmant le ferme engagement de l’ASEAN envers la mise en œuvre de haut dégré des objectifs énoncés dans le Programme d’action de Pékin, ainsi que promouvant l’égalité des sexes et l’accélération du rôle des femmes dans le développement socio-économique et la coopération de l’ASEAN.

La pandémie de COVID-19 et la 4e révolution industrielle posent des défis aux femmes. Les inégalités existantes entre les sexes et les et préconceptions sociales pour les femmes sont devenues de plus en plus graves. Voire, les femmes ne sont pas dotées de nouvelles compétences et connaissances appropriées en matière de technologies de l’information et de pratiques de travail.

Dans cette situation, la réunion a convenu de promouvoir les mécanismes dirigés par l’ASEAN et de tirer parti de la coopération avec les partenaires pour promouvoir les programmes et les activités sur les femmes, la paix et la sécurité dans l’ASEAN, ainsi que d’améliorer la qualité de vie et de développement pour les femmes et les enfants, et de permettre aux femmes d’accéder à la technologie numérique de manière pratique.

S’exprimant sur le thème « Agir plus fortement pour la participation des femmes à la direction politique dans un monde turbulent et instable », la Présidente de l’Assemblée nationale vietnamien Nguyen Thi Kim Ngan a apprécié les efforts de l’ASEAN dans l’adoptation des programmes pour garantir l’égalité des sexes et le progrès des femmes.

La dirigeant vietnamienne a souhaité que l’ASEAN continuerait de prendre des initiatives pratiques pour autonomiser les femmes et accroître la participation des femmes dans le domaine politique, conformément à la tendance de développement du monde.

D’ajouter que Nguyen Thi Kim Ngan a déclaré que l’ASEAN devrait profiter son avantage en tant qu’une région avec la croissance la plus rapide de l’Internet au monde pour faciliter l’accès des femmes aux opportunités numériques et l’intégration internationale se concrétise. Cette réalité favorisera ainsi davantage l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Dans son discours, le chef du gouvernement vietnamien Nguyen Xuan Phuc a souligné qu’en tant que président de l’ASEAN 2020, le Vietnam donnait la priorité à la mise en œuvre synchrone des programmes et des plans directeurs, au renforcement des mécanismes sur les femmes, à l’intensification de l’égalité des sexes, à l’autonomisation des femmes dans la paix et la sécurité. Cette détermination sera abordée dans le processus d’élaboration des orientations de développement de l’ASEAN dans la période à venir, en particulier la Vision communautaire de l’ASEAN après 2025.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a réaffirmé, à cette occasion, la détermination de l’ASEAN dans la mise en œuvre effective du Programme d’action de Pékin et des Objectifs de développement durable des Nations Unies d’ici 2030.

Afin de promouvoir et d’améliorer davantage le rôle et la contribution des femmes aux transformations profondes et puissantes de l’ère numérique, Nguyen Xuan Phuc a suggéré que les pays créaient des conditions favorables visant à encourager les femmes à participer pleinement à tous les processus de construction de la communauté de l’ASEAN ainsi qu’à la planification des programmes et des politiques de paix, de sécurité et de développement national et régional.

Dans le même temps, il est nécessaire de créer un environnement favorable aux femmes pour promouvoir la créativité, la recherche, l’application de nouvelles technologies dans les start-ups, la recherche d’emplois et d’opportunités commerciales, et l’adaptation aux exigences de l’évolution de l’économie numérique.

NDEL