De hauts officiels aséniens et chinois tiennent leur 26e consultation

Jeudi, 02 juillet 2020 à 20:32:21
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, chef de l’ASEAN SOM du Vietnam. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, chef de l’ASEAN SOM du Vietnam, a représenté le pays en tant que président de l’ASEAN 2020 lors de cet événement.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères et chef de l’ASEAN SOM de la Chine, Chen Xiaodong, a hautement apprécié la réponse active de l’ASEAN à la pandémie de Covid-19.

Rappelant que la Chine a activement promu la coopération avec les pays de l’ASEAN en réponse à la pandémie dès son début, le responsable a affirmé que la Chine continuerait de renforcer la coopération avec l’ASEAN en partageant des informations, des expériences, la production et la distribution de vaccins et de médicaments anticoronavirus.

Il a ajouté que de nombreuses initiatives spécifiques ont été proposées par la partie chinoise, telles que l’utilisation du fonds de coopération ASEAN-Chine pour soutenir les activités de réponse concertée, l’organisation du forum ASEAN-Chine sur la coopération en matière de santé et la création de couloirs sécurisés entre Chine et pays de l’ASEAN.

La Chine a proposé d’organiser prochainement la réunion ministérielle ASEAN-Chine sur la réponse aux catastrophes et la coordination afin de promouvoir les couloirs économiques dans la sub-région du Mékong élargie (GMS), tout en identifiant le thème de la coopération en 2021 comme l’Année du développement de la coopération ASEAN-Chine, et en élevant le partenariat stratégique ASEAN-Chine au niveau de partenariat stratégique intégral à l’occasion du 30e anniversaire des relations ASEAN-Chine en 2021.

Les pays de l’ASEAN ont affirmé que la Chine a toujours été l’un des principaux partenaires et le plus grand partenaire commercial du bloc régional, jouant un rôle important dans le maintien de la paix, de la stabilité et de la coopération dans la région.

Ils ont salué les efforts de la Chine dans la lutte contre les maladies et le maintien de la stabilité et du développement socio-économique, et ont apprécié le soutien actif de la Chine aux initiatives de l’ASEAN sur le fonds de réponse au Covid-19 et la réserve régionale de fournitures médicales d’urgence.

Les deux parties ont convenu de contenir ensemble la propagation de la pandémie et, en même temps, de reprendre progressivement les activités économiques et commerciales dans le nouveau contexte normal. Ils continueront d’achever l’élaboration du Plan d’action ASEAN-Chine pour la période 2021-2025 afin de définir les priorités de coopération dans la nouvelle situation.

L’ASEAN et la Chine ont toutes deux fait preuve d’une ferme détermination à signer le Partenariat économique global régional (RCEP) cette année et à exécuter efficacement le Protocole d’amendement de la zone de libre-échange ASEAN-Chine (ACFTA), démontrant ainsi un engagement ferme en faveur d’un commerce multilatéral libre et ouvert.

Les deux parties ont réaffirmé leurs engagements à promouvoir le dialogue, la coopération et l’instauration de la confiance afin d’assurer la paix et la stabilité dans la région, y compris dans le problème de la Mer Orientale, tout en mettant pleinement et sérieusement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et reprendre bientôt les négociations sur le Code de conduite en Mer Orientale (COC).

En tant que président de l’ASEAN 2020, le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a déclaré que l’ASEAN avait fait preuve de la plus grande volonté politique en encourageant des actions conjointes et une réponse commune conformément au thème de l’ASEAN «Cohésif et réactif» en cette année.

L’ASEAN et la Chine, en tant que partenaires stratégiques, devraient continuer de renforcer leurs efforts concertés pour répondre efficacement à la pandémie et renforcer la coopération afin de minimiser son impact social et économique vers une reprise durable, a-t-il déclaré, ajoutant que les deux parties doivent également continuer à soutenir la mise en œuvre des accords conclus par leurs dirigeants.

Parlant des défis de sécurité émergents conventionnels et non conventionnels dans la région, le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a indiqué que l’ASEAN avait adopté une approche globale sur les questions de sécurité comme des évolutions complexes ont été observées dans la région.

Le dialogue, la coopération, la construction de la confiance et l’acceptation mutuelle des normes jouent un rôle clé pour relever tous ces défis de sécurité, a-t-il poursuivi.

L’ASEAN et la Chine devraient intensifier leur partenariat dans le renforcement des capacités pour relever activement les défis de sécurité non conventionnels, a-t-il souligné, ajoutant qu’elles doivent également promouvoir la confiance mutuelle et le respect mutuel, observer les lois internationales, faire preuve de retenue et régler pacifiquement les litiges et les différences.

L’ASEAN continuera de travailler en étroite collaboration avec la Chine pour appliquer pleinement et efficacement la DOC et établir le COC conformément aux lois internationales, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, a-t-il conclu.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: