L'Afrique reste un marché prometteur du Vietnam malgré la pandémie de Covid-19

Vendredi, 10 juillet 2020 à 21:01:54
 Font Size:     |        Print
 

Les pays augmentent l’importation du riz pour constituer des réserves pendant la saison épidémique. Photo : thanhnien.vn.

Nhân Dân en ligne - Selon les statistiques préliminaires du Département général des douanes du Vietnam, au cours des 5 premiers mois de cette année, le chiffre d'affaires de l'exportation du Vietnam vers l'Afrique a diminué de 6,1% en glissement annuel. Pourtant, les exportations vietnamiennes vers certains pays africains ont connu une augmentation du chiffre d'affaires car ces pays ont augmenté les importations d'agrafes, en particulier le riz, la confiserie, les produits céréaliers, le poivre, les noix de cajou ... en prévision pendant la saison épidémique de Covid-19.

Selon Hoàng Duc Nhuân, conseiller commercial du Vietnam en Algérie, en charge du Sénégal, du Mali, de la Gambie et du Niger, les activités commerciales ont négativement affectées par la pandémie, lorsque des pays du monde entier, y compris les pays africains ont appliqué des mesures du confinement, de fermeture des frontières et annulé ou reporté des événements commerciaux.

Selon les statistiques préliminaires du Département général des douanes du Vietnam, au cours des 5 premiers mois de cette année, le chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam vers l'Afrique a diminué de 6,1% en glissement annuel. En particulier pour le marché algérien, les exportations n'ont atteint que 69 millions, en baisse de 17%.

Concernant l'exportation des pays africains vers le Vietnam, le chiffre d'affaires a légèrement diminué de 1,2%. Les produits les plus touchés sont le coton, la noix de cajou brute, le bois, le cuivre et certains autres minéraux.

Cependant, les exportations vers certains pays africains ont encore vu une augmentation du chiffre d'affaires, principalement parce que ces pays ont augmenté les importations d'agrafes, en particulier le riz, la confiserie, les produits céréaliers, le poivre, les noix de cajou ... pour constituer des réserves pendant la saison épidémique.

Par exemple, pour le marché sénégalais, les exportations de riz du Vietnam ont fortement augmenté de 26 fois en volume et de 18,3 fois en valeur, contribuant à augmenter le chiffre d'affaires total à l'exportation vers ce marché de 88,6 %, tandis que les exportations de tous les autres produits de base ont fortement chuté.

L'explosion de sauterelles détruit les récoltes en Afrique de l'Est, la pandémie de Covid-19, la forte croissance démographique et les prix internationaux du riz très compétitifs sont les raisons pour lesquelles les gouvernements et les Africains augmentent les réserves alimentaires, y compris du riz.

Selon Hoàng Duc Nhuân, les entreprises vietnamiennes peuvent se concentrer sur l'exportation de produits agricoles et de denrées alimentaires comme le riz, le café, le poivre, les noix de cajou, les confiseries et les produits céréaliers ... Autres groupes de produits dont les pays africains sont en forte demande sont les médicaments, les machines, les équipements, les pièces détachées, les moyens de transport, les composants automobiles, les matières plastiques, les vêtements, etc.

Le conseiller commercial Hoàng Duc Nhuân a déclaré que malgré les risques, l'Afrique était également un marché prometteur avec une population totale de 1,3 milliard d’habitants qui ont besoins des articles divers, pas trop exigeants.

En 2019, la valeur des échanges commerciaux entre le Vietnam et l'Afrique a atteint 7,4 milliards de dollars dont le Vietnam a exporté 3,4 milliards de dollars de toutes sortes de marchandises, soit une augmentation de 17% par rapport à 2018.

NDEL

  Partager cet article