Le Vietnam est en meilleure position pour surmonter les défis économiques et de l’emploi

Samedi, 11 juillet 2020 à 01:34:59
 Font Size:     |        Print
 

Les travailleurs informels gagnent des revenus inférieurs en raison du COVID-19. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – Le docteur Chang-hee Lee, directeur de l’Organisation internationale du travail (OIT) au Vietnam, a appelé à des efforts synchronisés du gouvernement et des organisations de travailleurs et d’employeurs pour sauver des emplois et protéger les travailleurs vulnérables, dans le contexte où le COVID-19 laissait des impacts négatifs sur la main-d’œuvre vietnamienne.

Plus de 30,8 millions de personnes sont touchées

Selon les résultats de l’enquête sur le travail du 2e trimestre publiée dans la matinée du 10 juillet à Hanoï, jusqu’à la fin du mois de juin, 30,8 millions de personnes de 15 ans et plus étaient affectées par l’épidémie de COVID-19, y compris la perte d’emploi, la réduction des heures, la diminution des revenus, etc.

L’enquête sur la population active menée par le Bureau général des statistiques du Ministère de la Planification et de l’Investissement avec le soutien technique de l’OIT a montré que la main-d’œuvre a chuté d’un record de 2,2 millions de personnes par rapport du trimestre précédent et d’une diminution de 2,4 millions de personnes en glissement annuel. Les taux de participation au marché du travail continuent de baisser dans les zones rurales et dans la population active féminine.

Valentina Barcucci, économiste du travail de l’OIT au Vietnam, a déclaré que le marché du travail au cours du 2e trimestre avait été affecté par de nombreux facteurs. L’impact des mesures nécessaires appliquées telles que la distanciation sociale est toujours inévitable. D’un autre côté, les commandes de blocus dans d’autres pays ainsi que la fermeture de la frontière durant le 2e trimestre ont porté un coup à l’économie et à l’emploi du Vietnam.

Le 2e trimestre de cette année a également connu le taux de chômage le plus élevé des 10 dernières années au Vietnam, avec 2,73%. Plus précisément, le taux de chômage le plus élevé se présente dans le groupe de main-d’œuvre peu qualifiée (primaire).

« La pandémie a réduit les activités économiques dans un certain nombre de secteurs, tels que les services, l’industrie et la construction, à des niveaux sans précédent », selon Valentina Barcucci. Il y a maintenant des travailleurs qui ont perdu leur emploi mais ne peuvent pas trouver de nouveaux emplois, probablement parce qu’il n’y a pas beaucoup de possibilités d’emploi.

Cette année est la première fois au cours de ces cinq dernières années que le revenu mensuel moyen des travailleurs au 2e trimestre diminuait par rapport à la même période de l’année dernière. Le revenu mensuel moyen des travailleurs est de 5,2 millions de dongs, en baisse de 5,1% en glissement annuel.

De plus, les travailleurs informels ont connu un revenu inférieur (8,4%) par rapport aux travailleurs formels (4,7%) par rapport à la même période de l’année dernière. Plus un employé est qualifié, plus son niveau de revenu est faible.

Le Vietnam est en meilleure position

La période de distanciation sociale pour prévenir la pandémie de COVID-19 au début du 2e trimestre a rapidement contrôlé la propagation épidémique et minimisé ainsi l’impact sur le marché intérieur. Cette détermination a rendu la situation au Vietnam meilleure que celle d’autres pays dans le monde.

Le directeur de l’OIT au Vietnam a estimé que le Vietnam est en meilleure position que la plupart des autres pays pour surmonter les défis économiques et du marché du travail, tout comme la réussite du Vietnam dans la prévention de la crise sanitaire communautaire de COVID-19.

Selon le docteur Chang-hee Lee, le Vietnam devra continuer de poursuivre les mesures visant à stimuler l’économie et l’emploi, à soutenir aux entreprises, aux emplois et au revenu, à protéger les travailleurs au lieu de travail, à utiliser le dialogue comme un outil permettant au gouvernement, aux travailleurs et aux employeurs de trouver une solution au problème.

NDEL

  Partager cet article