Le Japon aide le Vietnam à développer l’administration électronique et le gouvernement numérique

Mardi, 12 janvier 2021 à 09:31:12
 Font Size:     |        Print
 

La conférence « Le Japon partage ses expériences et ses nouvelles politiques dans le développement de l’administration électronique, vers le gouvernement numérique ». Photo : https://baodautu.vn/

Nhân Dân en ligne – Dans le cadre du programme de coopération entre le Vietnam et le Japon dans le développement de l’administration électronique au Vietnam, le Bureau du gouvernement vietnamien et l'ambassade japonaise ont conjointement organisé, le 8 janvier, une conférence en ligne ayant pour thème « Le Japon partage ses expériences et ses nouvelles politiques dans le développement de l’administration électronique, vers le gouvernement numérique ».

Présidé par le ministre et président du Bureau du gouvernement vietnamien, Mai Tien Dung, et l’ambassadeur japonais Takio Yamada, l’événement s’est simultanément déroulé en Japon et dans 23 villes et provinces vietnamiennes.

Dans son discours d’ouverture, Mai Tiên Dung a rappelé les résultats remarquables que le Vietnam a obtenus ces derniers temps. En 2020, le pays a réussi à contrôler la pandémie de COVID-19 et à entretenir une croissance positive. Durant la pandémie, le gouvernement vietnamien a stimulé l’application des technologies de l’information, de l’intelligence artificielle et des technologies numériques afin de transiter vers une économie et une société numérique.

Mai Tiên Dung a fait savoir que le Vietnam avait construit et mis en service certains systèmes informatiques de base de l’administration électronique, dont la plateforme nationale d’échange des e-documents, le système informatique de gestion des réunions et des assemblées du gouvernement (e-Cabinet), la plateforme nationale de rapports, le centre d'information, de direction et d'opération du gouvernement et le Portail d'information électronique du gouvernement.

Ces plateformes ont radicalement changé la manière dont les établissements publiques travaillent et a permis de rendre plus rapides et plus efficaces le traitement des formalités administratives et les prestations de services administratifs en ligne pour les citoyens et les entreprises. Grâce à cela, le Bureau du gouvernement est parvenu à économiser 9 800 milliards de dôngs par an (426 millions de dollars).

« Lors de ce processus, le Vietnam prend toujours en grande considération le soutien du gouvernement japonais, du bureau du Cabinet du Japon, du ministère japonais des Affaires intérieures et des Communications, de l'Agence de coopération internationale du Japon (JICA) et de l’ambassade japonaise au Vietnam », a annoncé le ministre Mai Tiên Dung.

« Le gouvernement vietnamien considère que l’administration électronique est une solution inéluctable qui s’accentuera dans tous les pays dans les années qui viennent. C’est une opération qui permettra au Vietnam d’accélérer sa croissance et son intégration à l’économie mondiale », a-t-il dit.

D’après lui, l’application des technologies de l’information doit aller de pair avec la réforme administrative et l’amélioration de la transparence et de la qualité de prestation des services. « Il faut mettre les citoyens et les entreprises au cœur du processus, car leur satisfaction est un indice important permettant d’évaluer le développement de l’administration électronique », a-t-il indiqué.

De son côté, l’ambassadeur Takio Yamada a souligné que l’administration électronique devient de plus en plus important dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Au Vietnam, l’application de technologies numériques dans les organismes publics est en effet considérée comme une solution qui permet de diversifier les méthodes de prestation des services publiques et d’empêcher la propagation de la pandémie.

Takio Yamada s’est déclaré impressionné par le fait que le gouvernement vietnamien a réagit de façon opportune en lançant immédiatement l’application N-COVI qui aide à tracer les personnes qui ont été en contact physique direct avec une personne malade du coronavirus.

Lors de sa récente visite de travail au Japon, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le Vietnam souhaite continuer de coopérer avec le Japon dans la mise en place de l’administration électronique et du gouvernement numérique.

Takio Yamada a fait savoir que le gouvernement numérique est aussi l’une des premières priorités du gouvernement japonais. En septembre 2020, le Japon a établi un service chargé des technologies numériques.

Takio Yamada a constaté que le Vietnam a fait des efforts considérables dans la réforme administrative. Il a affirmé que le gouvernement japonais continuera à soutenir cette réforme à travers des programmes de coopération.

En août 2019, à Tokyo, le Bureau de gouvernement vietnamien a signé avec le bureau du Cabinet et le ministère japonais des Affaires intérieures et des Communications un mémorandum de coopération sur l’administration électronique.

Par ailleurs, le Japon a aidé le Bureau de gouvernement vietnamien et les organismes vietnamiens concernés à organiser des cours de formation sur l’administration électronique pour leur personnel. Ces cours se sont inscrits dans le cadre d’un programme de coopération intitulé « Construire un État professionnel et efficace dans le but d’améliorer l’environnement d’affaires ».

Les experts japonais participants ont présenté les nouvelles politiques du gouvernement japonais dans le développement de l’administration numérique, la numérisation des services publics et des formalités administratives ainsi que dans l’utilisation de l’intelligence artificielle. Le ministre Mai Tiên Dung a demandé aux organismes gouvernementaux et aux localités de tirer parti de l'expérience japonaise.

« Avec l’aide du Japon, nous continuerons à enregistrer des progrès dans la mise en œuvre de l’administration électronique », a dit Mai Tiên Dung.

NDEL